Les vététistes se préparent activement pour la fin de saison. Pour cause, le Omnicane Southern Tropical Challenge, course de VTT en binôme, se tiendra du 28 novembre au 1er décembre. Une course qui grandit d’année en année, selon l’organisation, puisque d’une soixantaine d’équipes en 2012 le nombre est en passe d’arriver à 100 en 2013. En fait, l’organisation de la course a décidé cette année de limiter le nombre d’entrées à 100 équipes. « Au-delà de ce nombre, nous ne serons plus efficaces », note-t-on.
Selon les renseignements récoltés, quelques professionnels, français pour la plupart, pourraient se joindre à la course, histoire de rehausser le niveau. « Pour l’instant, il n’y a encore rien d’officiel. Mais les pourparlers sont déjà enclenchés. » À en croire la rumeur, quelques noms ronflants du VTT français, dont le champion de France de VTT marathon, Thomas Diestch, ou encore Miguel Martinez, vice-champion de France de cross-country.
Dans cet ordre d’idées, l’organisation se réjouit, d’autant que le nombre de coureurs étrangers augmente d’année en année. « Certes, la course grandit plus vite que prévu. Mais après, c’est, à bien y voir, la course la plus importante en terme de prize money, d’étrangers et de professionnels », commente-t-on.
Pour venir au parcours, il devrait, comme les années précédentes, tourner autour de 200 km, répartis en quatre étapes. Après le prologue le 28 novembre sur 8 km, les trois autres étapes varieront entre 65 et 75 km. « Cette année, nous serons un peu plus vers le sud-est », explique-t-on du côté de l’organisation. Le départ, selon toute vraisemblance, sera donné au Dodo Club. De là, les coureurs prendront la direction du grand sud pour la suite. L’arrivée, cette année, se jouera à Pointe d’Esny.
Mais, prévient l’organisation, le parcours n’est pas totalement finalisé. « Il y a encore quelques autorisations qui nous manquent. Mais nous sommes confiants de boucler le parcours très bientôt. » Pour l’instant, les derniers préparatifs sont déjà enclenchés. L’organisation prévoit même de présenter officiellement les professionnels qui feront le déplacement pour la présente édition de l’OSTC.
Du côté des Mauriciens, ils sont nombreux à avoir coché cette date sur le calendrier, à l’image de Sébastien Tyack, qui sera cette année associé au Français Stéphane Tempier, un des professionnels invités par l’organisation. « C’est l’objectif de la saison. Cependant, ce n’est qu’après que je pourrais dire si j’ai réussi ma saison ou pas », avait déclaré le Mauricien à l’issue de sa victoire au Rando Raid dimanche. En tout cas, cette année, la concurrence s’annonce rude.