Ils seront 180 vététistes, répartis en 90 paires, à prendre le départ de l’Omnicane Southern Tropical Challenge ce jeudi au Dodo Club à Curepipe. Le sponsor titre de l’événement, qui a paraphé pour la quatrième année consécutive le contrat le liant à l’organisation, a présenté la course hier à l’hôtel Holiday Inn, à Port-Louis, en présence de Thomas Diestch, tête d’affiche de la course, et Julien Nayener, son partenaire.
Comme l’année dernière, on retrouve Thomas Diestch. Ce dernier devait cependant être accompagné de Karl Platt, mais l’Allemand a été remplacé par Julien Nayener, journaliste à Vélo Vert Magazine. « Julien est un ami avec qui je fais des sorties de temps en temps », explique le champion de France.
Ce dernier est d’ailleurs revenu sur les raisons de son retour, après une première expérience l’année dernière. « J’ai vraiment aimé l’atmosphère sur la course. C’est un aspect de partage, avec une organisation professionnelle. Tout cela rend la course intéressante », a ajouté Thomas Diestch.
Julien Nayener, qui en sera à sa première expérience, a lui aussi évoqué les aspects de la course qu’il attend de voir. « Nous avons fait quelques kilomètres depuis notre arrivée et je pense qu’il y a tous les ingrédients pour que la course soit un succès ».
De son côté, Rajiv Ramlagun, Chief Sustainibility Officer d’Omnicane, a fait l’éloge de la course, qui a connu une croissance importante depuis son lancement. « Nous sommes heureux de constater qu’elle attire encore des coureurs de renommée mondiale », s’est félicité le représentant du sponsor titre.
Il s’est également lancé dans un jeu de pronostics, en citant quelques coureurs à surveiller. De la paire Yannick Lincoln et Ben Melt Swanepoel, tenante du titre, aux challengers Olivier Lecourt et son coéquipier Ian Pienaard, le CSO d’Omnicane a également eu un mot sur la présence des Omnicane Simbaz, composés de David Kinjah et Davidson Kamau, vainqueurs chez les vétérans en 2013.
Il a aussi parlé de l’aspect social de la course, avec la présence d’Elizabeth Dalais et Vanessa Julienne, qui porteront les couleurs de Link to Life. Elles tenteront de lever des fonds pour l’Organisation non-gouvernementale qui Œuvre pour la lutte contre le cancer.
Denis Hung, Country Manager de Velogic, s’est également dit fier de s’associer à la course. « Comme vous le savez, Velogic sera là pour tout le soutien logistique. Nous transporterons les tentes, matelas et tout ce qu’il faut pour que les coureurs puissent participer en toute sérénité à la course ».
Caroline Le Blanc, directrice de course, s’est appesantie sur le tracé. Après un prologue au Dodo Club, les coureurs iront loger du côté du restaurant Bois Chéri, puis feront la côte sud pour une arrivée dimanche au club nautique de Pointe d’Esny. « J’aimerais rappeler que la protection de l’environnement est quelque chose de très important pour nous. Je remercie d’ailleurs les propriétaires de chasses et les sponsors pour leur aide », a conclu Caroline Le Blanc.