Les deux représentants mauriciens, Aurelie Halbwachs et Yannick Lincoln, engagés aux Championnats du monde de VTT marathon qui s’est tenu dimanche dernier à Pietermaritzburg (Afrique du Sud) ont eu fort à faire. En effet, Aurélie Halbwachs a pris la 14e place sur 30 participantes tandis que le sextuple vainqueur du Tour de Maurice cycliste, Yannick Lincoln, a terminé 50e sur 77 vététistes.
La victoire en féminin est revenue à la Danoise Annika Langvad, qui était la grande favorite en l’absence de la tenante du titre, la Norvégienne Gunn-Rita Dahle Flesja. Annika Langvad a ainsi remporté son troisième titre mondial sur longue distance après ceux glanés en 2011 et 2012. Elle a été créditée d’un chrono de 3h50:53, soit 5 minutes et 26 secondes d’avance sur l’Allemande Sabine Spitz. La Tchèque Tereza Hurikova est venu compléter le podium. Aurélie Halbwachs a bouclé l’épreuve à 49 minutes et 26 secondes de la gagnante, elle qui a notamment devancé la Sud-Africaine Yolandi du Toit, de quatre minutes. À noter que les dames avaient à parcourir une distance de 74 km.
Chez les hommes, le titre a été décerné au Tchèque Jaroslav Kulhavy qui a bouclé les 95 km du parcours en 4h15:57. En remportant les Mondiaux de Pietermaritzburg, il a rejoint Christoph Sauser et Thomas Frischknecht dans le cercle très fermé des pilotes sacrés en XC et Marathon. Avec son titre olympique (2012), le pilote de Specialized Racing XC a désormais (presque) tout gagné en VTT, lui qui avait disparu des écrans radar. Jaroslav Kulhavy n’avait été que l’ombre de lui-même lors de la première partie de saison de coupe du Monde, ponctuée par une 87e place à Albstadt début juin. Le champion olympique semblait alors traîner comme un boulet sa grave blessure survenue cet hiver en pleine préparation.
« Après m’être brisé la rotule, c’est énorme d’être sacré », confiait d’ailleurs le pilote Specialized dimanche dernier, peu de temps après avoir été sacré champion du monde de marathon.. Kulhavy sait d’où il revient et il apprécie sans doute d’autant plus ce titre plutôt inattendu, même si à mi-juin, il était allé chercher la médaille d’argent, en Irlande, aux Championnats d’Europe longue distance. Comme un signe annonciateur que la forme revenait…
Il a devancé l’Autrichien Alban Lakata de 3 minutes et 18 secondes. Ce dernier a pris la deuxième place pour la deuxième année consécutive. Yannick Lincoln a, pour sa part, terminé à 51 minutes et 58 secondes du Tchèque.