Pour la deuxième année consécutive, Rentacolor et Terra s’étaient associés pour le MTB Challenge Cup de Vélo Tout Terrain (VTT) prévu ce matin à L’Aventure du Sucre, Pamplemousses. Mais l’épreuve a été reportée en raison du mauvais temps. « Cette compétition est un évènement familial ouvert à tout le public, amateur ou professionnel de VTT, qui a soif d’aventure et voudrait découvrir les paysages du Nord de l’île », a fait ressortir Dominique Hardy de Rentacolor Mauritius Ltd. Trois épreuves devaient avoir lieu, soit le 60 km, parcours destinés aux aventuriers du VTT, avec différents niveaux de difficulté (classée 2+), le 35 km, destiné à tous les amateurs qui souhaitent faire une sortie sans grosse difficulté (classée 1+) et le 5 km, destiné aux moins de 15 ans.
Chaque coureur inscrit aux 35 km et 60 km aurait bénéficié d’un « Lunch Pack » gratuit au restaurant Le Fangourin à l’Aventure du Sucre. Des tarifs promotionnels auraient aussi été offerts par le restaurant pour les accompagnateurs. Une occasion pour eux de découvrir ou redécouvrir le beau site de Beau Plan, ainsi que l’exposition temporaire du moment, Regards from Mauritius. Pour rappel, l’année dernière, le 65 km avait été remporté par l’inamovible Yannick Lincoln. Ce dernier, meilleur vététiste de l’île, avait démontré toute sa supériorité en faisant sauter ses adversaires, s’imposant avec une avance de 15 minutes et 18 secondes. Il avait pris un bon départ avant de se tromper de route à The Mount, avec Alexandre Mayer, ce qui les avait fait perdre 20 minutes. Mais à hauteur d’Eau Bouillie, avant les Collines de Les Mariannes, Lincoln avait déjà fait son retard pour diriger le peloton et prendre son envol à la traversée Nicolière-Château De Rosnay en direction de Piton, avant de redescendre vers les Champs de Terra (Beau-Plan) pour conclure à l’Aventure du Sucre.
Il avait devancé Dominique Lebon, Fabrice Leclézio et Cédric Passé. On se souvient également qu’Aurélie Halbwachs-Lincoln avait pris une belle cinquième place sur le 65 km. Thibault Lagesse avait lui fait la différence sur les 35 km en une heure, trente-cinq minutes et trente secondes devant Alain Boudry, Thierry Giraud, Denis-Claude Pilot et Cobus Marais. Les cinq premiers coureurs, sur 73 au départ, dont six coureuses, n’étaient séparés que par un total de deux minutes.