Sébastien Tyack est devenu, à 19 ans, champion de Maurice de VTT toutes catégories, après s’être perdu en cours de route, mardi, sur le parcours aménagé à Constance. Il a devancé au bout des 46 km (2 tours de circuit) Cédric Passée et Fabien Halbwachs pour s’imposer en 1h44’59.
À la force des mollets. C’est avec ces mots qu’on pourrait décrire la victoire de Sébastien Tyack. Surtout quand on sait qu’il s’est perdu en début de parcours. « Ça avait mal commencé. Du coup, j’ai redoublé d’efforts pour rejoindre mes adversaires », commente celui qui a succédé à son ami et entraîneur, Yannick Lincoln, au palmarès des championnats.
Donc, les hostilités étant lancées, il s’attelle à refaire son retard. Puis, le favori, Yannick Lincoln, est victime d’une panne. « S’il n’avait pas connu ce coup du sort, je ne pense pas que j’aurais remporté les championnats. » Avec Lincoln éliminé de la course et Tyack qui devait surtout combler un retard considérable, Cédric Passée se retrouvait seul en tête. Mais à 4 km de l’arrivée, Sébastien Tyack, au prix d’un effort presque surhumain, arrivera à le reprendre et à le distancer. « Je ne sais pas comment j’ai fait ça, mais j’y suis arrivé », explique le nouveau champion de Maurice de VTT.
Lui qui a dû mettre le vélo au placard pendant quelques mois pour se consacrer à ses études se voit récompenser pour sa persévérance. « En fait, le tout est d’avoir un bon entraîneur, un bon entraînement, et surtout des objectifs précis pour rester motivé. Et aussi, beaucoup de soutien de la part de son entourage : ça compte aussi. »
Maintenant, il se concentre, à court terme, à se faire une place au sein de la sélection qui disputera le Tour de la Réunion en octobre. « J’aimerais aussi faire les Jeux du Commonwealth l’année prochaine. Mais à plus court terme, il y a le déplacement en Chine, pour la World Cup de VTT, qui figure dans mes plans. »
Son titre, il le dédie à sa famille. « Je voudrais remercier tous ces gens qui m’ont soutenu. Je pense à mon papa, Jean-Philippe, à mon entraîneur, Yannick, à mon sponsor, Epic Sports, qui me soutient de A à Z. Sans ces gens, je n’aurais pas trouvé la motivation nécessaire pour rester à niveau. »
Derrière lui, on retrouve Cédric Passée, à moins de 30 secondes, en 1h45’20. Fabien Halbwachs prend la troisième place en 1h49’30. Dans les autres catégories, on note la première de Guillaume Louison, vainqueur chez les juniors. Le coureur de l’UCRH a devancé Jérémy Seeyave, champion de Maurice juniors sur route, pour s’emparer de son premier titre significatif au terme des 23 km qu’il a parcourus en 58’16. Seeyave a échoué à 59 secondes derrière Louison. Romain Béchard, pour sa part, a pris la troisième place en 1h03’42.
Chez les vétérans, Christophe Gérard a été le premier à passer la ligne d’arrivée en 1h50’49, devant Arnaud de Commarmond (1h57’32) et Lawrence Wong, troisième dans le même temps.