Ils seront près d’une centaine de vététistes, chevronnés ou amateurs, à s’élancer le jeudi 2 novembre au restaurant Domino au Morne pour les épreuves du Sky2C et C2C, regroupée sous le Southern Tropical Challenge. La course, qui se déroulera en grande partie dans la région sud à Bel Ombre et ses alentours, s’annonce belle avec la venue de quelques grands noms du VTT mondial.
Pour la neuvième édition, les organisateurs ont littéralement mis les petits plats dans les grands. Sponsors cinq étoiles, race village avec vue paradisiaque : tout a été pensé pour que les coureurs soient au mieux pendant la course. « Il y a des études qui ont été faites et la majorité des vététistes ont voté pour le parcours, les paysages et le race village comme les critères qui font les meilleures courses à étapes », explique Yannick Lincoln, directeur de course et participant.
Cette année, l’épreuve prend du galon avec l’arrivée du C2C, plus courte et moins dure que le Sky2C. « En fait, le Southern Tropical Challenge était jusqu’ici considéré comme une épreuve exclusive, avec une partie des participants qui n’arrivaient pas forcément à s’entraîner comme il se doit », avance encore Yannick Lincoln. C’est ainsi qu’est né le C2C. « Il s’adresse plus à un public de jeunes qui viennent de se lancer dans le VTT, de femmes et de coureurs dans la cinquantaine. »
Cette année encore, les participants auront droit à des paysages inédits. « Nous voulons que les vététistes aient l’impression qu’ils voyagent à l’intérieur du pays, qu’ils découvrent des choses inédites », avance le directeur de la course.
Le prologue, le jeudi 2 novembre au Morne, sera une épreuve inédite pour le Southern Tropical Challenge. Ensuite, chaque étape devrait varier entre 30 et 45 km. « Nous sommes particulièrement fiers de la première étape, puisque nous n’avons eu les autorisations que deux semaines de cela. »
Évidemment, les deux épreuves auront leurs maillots distinctifs. En tout, neuf tuniques de leaders seront mises en jeu chaque jour. Chacun récompensera, dépendant de l’épreuve, les leaders au général, les meilleurs jeunes, les vétérans, la meilleure équipe mixte et la meilleure équipe féminine.
Les sponsors, pour leur part, ont joué un immense rôle dans l’organisation de la course. Guillaume Lefébure, Mickaël Le Luron et Gregory Passée ont tous parlé avec une certaine admiration de l’épreuve, qui devient de plus en plus courue. « Nous accueillons des grands noms du VTT mondial pour cette épreuve », a conclu Grégory Passée.