La Southern Tropical Challenge est l’épreuve phare de Vélo Tout Terrain courue durant le mois de novembre car cette compétition réunie de grands noms de la discipline mondiale. Cette année, elle se tiendra dans le Sud de l’île (Bel Ombre) et ce, pour la quatrième fois. L’équipe à battre, n’est ni plus ni moins que le duo composé de Karl Platt et Thomas Dietsch. Platt est notamment connu pour avoir remporté cinq Cape Epic, alors que Dietsch présente pour sa part l’un des plus beaux palmarès du VTT marathon français.
Petit retour en arrière. Annoncés comme favoris, Dietsch et Platt (Team Bull) avaient confirmé leurs prétentions en remportant la Lux* Southern Tropical Challenge 2016, pour leur première participation avec un temps, cumulé de 6 heures, 56 minutes et 07 secondes. Rémi Laffont et Steffen Thum de la Team Rose avaient terminé à la deuxième place en 6 h 58. La Team Inkosport (Grégory Maillot et de Mathieu Dessesprit) avait complété le podium en 7 h 08 min 55. La première équipe mauricienne était composée de Fabrice Leclezio et de Simon Desvaux de la Team Moka Rangers 2 avec un temps, cumulé de 8 h 04.
Chez les mixtes, c’est la paire Yannick Lincoln-Aurélie Halbwachs de la Team Moka Rangers qui s’était imposée en 8 h 15 min 02. La deuxième place était revenue à l’équipe Garmin de Ben Melt Swanpoel et Yolandi du Toit en 8 h 38 min 14. Pour cette neuvième édition, les vététistes s’élanceront le jeudi 2 novembre au restaurant Domino (8 heures) au Morne pour les épreuves de Sky2C et C2C. « Cette dernière épreuve s’adresse plus à un public de jeunes qui viennent de se lancer dans le VTT contrairement au Sky2C, beaucoup plus dur et plus technique », a fait ressortir le directeur de course et participant, Yannick Lincoln.
Ce dernier a soutenu que « les participants auront droit à des paysages inédits. Nous voulons que les participants aient l’impression de voyager, de découvrir de nouvelles choses. Nous sommes par ailleurs très fiers de la première étape, puisque nous n’avons eus les autorisations que deux semaines de cela. »
En effet, mis à part le prologue, chaque étape devrait varier entre 30 et 45 km.
À noter que les sponsors ont répondu favorablement pour l’organisation de la course. Heritage Resort sera le partenaire principal avec notamment son logo affiché sur le maillot jaune de leader de la Sky2C. Aux côtés du main sponsor, nous retrouvons les Villas Valriche (maillot rose), Go Sport, (maillot bleu et mixte), la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA, maillot master et vert) et Velogic (maillot rouge, meilleure équipe mauricienne).
Lincoln aux côtés de Perrin-Gagner
En ce qu’il s’agit du C2C, quatre maillots distinctifs seront mis en jeu : le noir parrainé par Odezil (masters +50 ans), mauve (Café de Chamarel, dames), Aerosporting (blanc, jeunes) et bleu azur, du C Beach Club (Seniors). « Nous tenons à dire un grand merci aux sponsors, aux bénévoles et aussi aux propriétaires de chasse pour nous avoir donné les autorisations nécessaires afin d’organiser cette course. Ce sera un franc succès », a confessé Grégory Passée. Guillaume Lefébure (Heritage Resorts) et Mickaël Le Luron (Villas Valriche) ont aussi spécifié que cette compétition cinq étoiles, sera très disputée et que le spectacle sera au rendez-vous.
À noter que 40 équipes ont déjà confirmé leurs participation dont 20 solos riders. Malheureusement, le Français Julien Absalon, qui devait à l’origine être présent, a dû renoncer au Sky2C en raison de ses obligations professionnelles. Absalon a d’ailleurs un palmarès qui parle pour lui en VTT Cross-Country. Dans cette discipline, il est double champion olympique en 2004 et 2008, quintuple champion du monde entre 2004 et 2007 puis 2014, sept fois vainqueur, du classement général de la Coupe du monde en 2003, 2006, 2007, 2008, 2009, 2014 et 2016, quintuple champion d’Europe en 2006, 2013, 2014, 2015 et 2016, et quatorze fois champion de France entre 2003 et 2016. Alors que sa carrière n’est pas encore terminée, il est un des coureurs les plus titrés de tous les temps en VTT cross-country.
Yannick Lincoln a, de ce fait, trouvé un autre partenaire, soit le Français Nielo Perrin-Gagner, champion de France Espoirs. « Nous allons nous présenter sur la ligne de départ avec la ferme intention de remporter la course. Nous sommes des compétiteurs et nous voulons assurer le spectacle », a conclu Lincoln. Cette 9e édition s’annonce époustouflante…