Trois pays ont confirmé leur présence pour les championnats d’Afrique de VTT, qui se tiendront le mois prochain (5-6 mai) à Yémen. L’Afrique du Sud, la Namibie et le Rwanda sont donc les premiers à avoir répondu à l’appel des organisateurs. D’autres devraient normalement suivre dans le courant de la semaine.
Parmi ceux qui ont confirmé, on retrouve le Rwandais Adrien Nyonshuti, qui vient de terminer le Cape Epic. Dans les rangs des Sud-Africains, qui pourraient être la plus grosse délégation, l’on note plusieurs coureurs de calibre, même si officiellement aucun nom n’est avancé. Par contre, il se pourrait que Burry Stander, l’ogre sud-africain du XCO, ne fasse pas le déplacement, la faute à une manche de Coupe du Monde qui suivra juste après.
Par contre, les Namibiens seront bien présents. Marc Bassingwaithe, qui avait déjà validé la présence Namibienne en VTT aux JO de Londres, tentera le tout pour le tout pour être au départ du XCO dans quelques mois.
Les Mauriciens seront quant à eux une quinzaine. Pourtant, en tant que pays organisateur, Maurice avait le droit d’inscrire 20 coureurs par catégorie. Mais à valeur du jour, le nombre total ne dépassera pas les 20.
Parmi ces coureurs, on retrouve les vététistes habituels. Sébastien Tyack (junior), Grégory Piat, Matthieu Le Blanc (U23), Yannick Lincoln, Cédric Passée, Arnaud de Commarmond, Pascal Pilot, Fabrice Leclézio et Armand Lecourt (seniors), pour ne citer que ceux-là, devrait logiquement porter la tunique de Maurice.
Chez les descendeurs, on retrouve les habitués que sont  Arnaud Li, Mathieu Marion et Clyde Lamport. D’ailleurs, les deux derniers nommés ont aménagé la piste de Yémen en vue de ces championnats.
Par contre, on attendait beaucoup de la visite du représentant de l’Union cycliste internationale, qui devait valider la piste le 1er avril. Attendu durant la dernière semaine de mars, il n’a pu faire le déplacement. Mais, selon toute vraisemblance, il sera à Maurice dans le courant de la semaine prochaine afin d’évaluer les deux parcours (XCO et DH). « On sera à deux semaines des championnats. On aura le temps de s’occuper des détails », fait ressortir un membre de l’organisation.
Pour rappel, Maurice organisera pour la première fois de son histoire les championnats d’Afrique de VTT. Une compétition qui a été accordée à la suite d’une longue bataille menée par la Commission VTT. Ces championnats, qui se tiendront les 5 et 6 mai, sont l’occasion pour les vététistes de marquer des points en vue d’une qualification olympique. Pour l’heure, rien n’est joué. Mais il y a fort à parier que les courses, peu importe la catégorie, seront âprement disputées…