Le Omnicane Southern Tropical Challenge, course de VTT en binôme, se tiendra cette année du 29 novembre au 2 décembre. Comme son nom l’indique, la course se déroulera dans le sud du pays. Cette année, ils sont 68 paires — hommes et dames – à s’être inscrites à la course. Organisateurs et partenaires ont réuni la presse hier pour la présentation de la quatrième édition de ce qui est appelé à devenir, dans les années à venir, le Cape Epic mauricien.
Dans les locaux d’Omnicane à Port-Louis, Caroline Le Blanc, Jacques d’Unienville, Robert Desvaux et Yannick Lincoln ont tous parlé des différents aspects de la course. Jacques d’Unienville, CEO d’Omnicane, a souligné dans son allocation que c’est un honneur et un privilège d’accueillir les organisateurs de cette course. « Depuis les débuts en 2009, le nombre de participants a constamment crû », a-t-il fait remarquer. De 18 paires aux débuts, l’organisation se retrouve aujourd’hui à gérer une course qui attire 120 personnes. « Cela démontre toute sa popularité. La preuve, la course attire des néophytes et des professionnels. » D’ailleurs, Omnicane a prolongé son contrat de partenariat avec l’organisation jusqu’en 2014.
De son côté, Caroline Le Blanc, directrice de la course, a parlé du souhait des autorités à promouvoir le sport et l’écotourisme. « L’organisation cadre parfaitement avec ce leitmotiv », a-t-elle rappelé. Cette année, la course a attiré 75 coureurs, sur les 128 inscrits. « Cela démontre un taux de croissance assez intéressant. Nous sommes optimistes quant au fait de convertir la course en véritable Cape Epic mauricien. » La course se disputera dans le grand Sud. Les coureurs traverseront les terrains à Bassin Blanc. « Je suis sûre que les coureurs en auront plein la vue sur ces parcours », a-t-elle déclaré, avant de remercier les sponsors, dont Pick’n’Pay, Epic Sports, Lux Sport et Omnicane, entre autres.
Robert Desvaux, président de la Mauritius Tourism Promotion Authority (MTPA), a souligné le gros travail abattu par les organisateurs pour donner de la visibilité à la course. « Il a fallu des pionniers et des passionnés pour faire de cette course un Cape Epic mauricien. Rien que cette année, on retrouve 50 % d’étrangers. Cela pour démontrer que nous avons pas mal de choses à offrir. » Décrivant l’atmosphère qui règne lors des courses de VTT, le président de la MTPA dira que les vététistes sont des gens « terre à terre. » « Au début, nous avions des doutes avec les bivouacs. Mais après, nous avons vu que c’était le fun. C’est ce qui a promu la course », a laissé entendre Robert Desvaux. Il a aussi parlé des opérations de promotion de l’Omnicane Southern Tropical Challenge sur le site du Cape Epic. « J’espère de tout mon coeur que cette course sera un événement pérenne. »
Yannick Lincoln, concepteur de la course et dessinateur des parcours, a fait une démonstration 3D, s’arrêtant sur les tracés. Ainsi, on apprend que l’Omnicane Southern Tropical Challenge culminera à 730 m, un cas de figure qui surviendra lors de la deuxième étape, samedi. Le prologue se tiendra le jeudi 29 novembre. La première étape se déroulera le 30 novembre. La dernière étape se tiendra dimanche et prendra fin sur la plage de Pointe d’Esny. « Les difficultés seront bel et bien au rendez-vous cette année. Mais je suis sûr que les vététistes apprécieront », a conclu Yannick Lincoln.