C’est l’équipe DN2A composée de Didier Verloppe, Nichal Kattadasamy, Afzal Hamed et Muhammad Naïn Hulkury qui a remporté le Grand Prix de la Webcup 2014, un concours de création de site web en 24 heures L’équipe représentera ainsi Maurice à la finale régionale qui se tiendra les 11 et 12 octobre prochains.
Le deuxième prix a été attribué à l’équipe Illest composée de Martino Bheeka, Lavish Babajee, Kamlesh Balloo et Nandita Bissessur. Le troisième prix est revenu à l’équipe Eclectic composée d’Aurélie Brelu, Divya Luxmi Padaruth, Chiranjeevi Paidigadu et de Daven Camatee. Le jury a attribué le Prix de la Viralité pour la deuxième année consécutive à l’équipe d’Elite Business School composée d’Anshal Mungur, Sheena Dobee, Yash Basdeo et Meenakshi Sooneer.
La deuxième édition de la Webcup s’est tenue les 7 et 8 juin derniers à Cybertower 1 à la Cybercité. Pour cette édition 2014, la Webcup s’est déroulée simultanément sur six territoires : Maurice, La Réunion, les Seychelles, l’Union des Comores, Madagascar et Mayotte. Au total, 53 équipes, totalisant 184 participants, se sont affrontées en vue d’obtenir une des six places à la finale de la Webcup pour représenter leur île lors de la finale régionale prévue les 11 et 12 octobre prochains.
Le concours s’est déroulé sur 24 heures non-stop du samedi 7 juin à 12 h au dimanche 8 juin à 12 h. Le sujet du concours a été tenu secret jusqu’au samedi. Le thème était : « La Confédération de la Webcup Unie doit élire son super nouveau président. Vous avez la charge de la création du portail politique de campagne électorale de votre super candidat qui grâce à son super pouvoir devra obtenir les suffrages nécessaires à son élection ».
Dix-neuf équipes mauriciennes — 14 équipes amateurs et cinq professionnelles — ont pris part au concours. Pour Alan Chakri, vice-président de la Webcup Réunion, « l’île Maurice organise la plus grande Webcup de tous les temps avec ses 19 équipes ». Selon les organisateurs, l’association Webcup, c’est dans une ambiance détendue et de fair-play tout en faisant preuve d’endurance face à la fatigue et au sommeil que les équipes ont mis en valeur leurs talents pour gérer leurs projets sur un temps aussi court.
Ce concours a été organisé par l’OTAM, la MITIA et la CCIFM, avec la collaboration du ministère des Technologies de l’Information et de Communication (TIC). Il a pour objectif de découvrir et valoriser les talents dans le domaine des TIC, particulièrement dans celui de la conception et la réalisation de sites internet et la promotion des métiers et des technologies relatifs aux TIC en mettant l’accent sur l’innovation et la créativité. L’événement servira aussi à promouvoir Maurice à l’international comme une destination TIC en mettant en avant sa maîtrise des technologies, son potentiel à innover pour pouvoir décrocher des contrats internationaux.
Lors de la remise des prix aux gagnants, Denis Lacour, président de la CCIFM, a déclaré que la Webcup est un moyen de resserrer les liens entre les îles de l’océan Indien et de contribuer ainsi à « l’animation de la coopération régionale du secteur des TIC ». Cette manifestation, dit-il, a permis le rapprochement et l’échange entre les îles tout en donnant un coup de projecteur sur le savoir-faire technologique des pays organisateurs.