Le traditionnel Week-End International tenu les 1er et 2 décembre derniers s’est déroulé dans une ambiance plutôt bon enfant malgré la pluie qui a joué les trouble-fêtes. Comme ce fut le cas en 2011, les turfistes ont eu droit à une compétition par équipes où la palme est allée à l’équipe Hémisphère Sud composée du Sud-Africain Johnny Geroudis et des Australiens Hugh Bowman et Noël Callow. Donnée comme outsider, elle n’a pas eu de mal à se défaire de ‘Team Mauritius’ constituée de Rye Joorawon, Nooresh Juglall et Karis Teetan, de ‘Team France’ dont faisaient partie Stéphane Pasquier, Olivier Peslier et Maxime Guyon et le ‘Reste du Monde’, équipe représentée par Christophe Soumillon, William Buick et Mikaël Barzalona.
Si le premier jour de compétition fut assez équilibré avec les quatre équipes se tenant dans un mouchoir, on assista le lendemain, à l’écrasante domination de l’équipe Hémisphère Sud qui enleva cinq des huit épreuves au programme. Discret samedi, Hugh Bowman, l’homme aux 21 Groupe 1, fit étalage de toute sa classe en enlevant deux épreuves avec Ghost Dog et Azapel. N’était-ce une blessure contractée à la cheville en raison des pétarades qui provoquèrent sa chute sur Al’s Deputy à son retour au paddock, l’Australien aurait réalisé le triplé car sa monture dans la septième épreuve, en l’occurrence Saziwayo, s’imposa facilement sous la selle de Robbie Burke, appelé à le suppléer. Les deux autres épreuves remportées par l’équipe emmenée par Johnny Geroudis portent les griffes de Noël Callow (Assogia Wood et Acuppa) qui démontra par la même occasion qu’il est un des meilleurs finisseurs à avoir évolué au Champ de Mars ces dernières années. Suffisant, donc, pour mettre à terre l’opposition.
Pour la deuxième année consécutive, l’équipe mauricienne a fait honneur au quadricolore en prenant la deuxième place précédant dans l’ordre Team France et le Reste du Monde qui ont laissé pas mal de turfistes sur leur faim.