Le Sun Resorts International Jockeys’ Week-End 2014, longtemps incertain mais finalement confirmé la semaine dernière, a amorcé sa mise en place finale hier soir à l’hôtel Long Beach à Belle-Mare avec le tirage au sort des jockeys pour l’attribution de leurs montes durant ce double meeting hippique les 6 et 7 décembre 2014.
Le Mauricien Rye Joorawon, recordman de victoires au Champ de Mars (273) et la toute première cravache locale à avoir décroché le titre dans ce rendez-vous international, ne peut pas trop se plaindre, ayant hérité dans l’ensemble de quelques montes intéressantes, à l’image de Dream Combat, Beacon Flare, Golden Sheik (samedi), Ambassador Rex, Acapella, Ruby King et autre Georgean Boy (dimanche). L’autre Mauricien de service, Akash Aucharaz, apprenti champion 2013-14 en Afrique du Sud et qui en sera à sa première expérience à ce niveau de compétition à Maurice, s’est offert Skippyjon Jones (5e course dominicale) comme sa meilleure chance du week-end.
Parmi les autres enseignements, on aura noté les retrouvailles Cédric Ségeon-Ricky Maingard (associé professionnellement lors de la saison 2010) avec au moins une monte par journée, Billy Bojangles (2e course samedi) et Tube Wave (5e course dimanche). Le hasard aura également mis le Français, Cravache d’Or 2014, sur deux des coursiers de son écurie, en l’occurrence Lion’s Print (5e course samedi) et Princeton (avant-dernière course dimanche).
« Si le hasard a bien fait les choses, le coup est jouable, surtout pour les deux chevaux de mon écurie que je connais et qui sont en pleine forme », soulignait un Ségeon relaxe hier soir. Le jockey de Merven met le cap sur le Qatar le lendemain même de ce week-end international pour une pige dans un pays qui lui est familier pour y avoir exercé dans le passé.
Le dauphin de Ségeon cette saison, Johnny Geroudis, qui défend les couleurs sud-africaines ce week-end, retrouvera lui aussi deux chevaux de son écurie, Smitten (2e course) et Deux Fabuleax (5e course), dès samedi. Il a aussi été tiré sur un ancien de son yard, Ghost Dog, qu’il connaît bien et qu’il pilotera dimanche.
L’Indien Sandesh Akhade sera particulièrement suivi sur Nordic Warrior (écurie Perdrau), un des star horses du week-end. Trois jockeys feront leur baptême du feu au Champ de Mars, le Britannique Paul Mulrennan qui hérite entre autres de Diamond Light (Foo Kune), le Panaméen Eduardo Pedroza qui pilote Judge The Stride et le Brésilien José de Souza sur Parado et Wing Man, tandis que les habitués du rendez-vous ne sont pas à négliger, les Français Stéphane Pasquier (deux fois champion à Maurice) associé à Donnie Brasco et Joe’s Legacy, Maxime Guyon sur Act Of Valor et Yoda Man, ou encore l’Émirati Ahmed Ajtebi qui montera Count Emmanuale et Hancock’s Dynasty.
« On m’a dit que j’ai eu de bonnes montes, j’ai donc hâte d’être au Champ de Mars. Je prends toujours du plaisir depuis que je suis venu pour la première fois en 2009. J’espère encore améliorer mon score, car la première fois, j’avais triomphé sur Alitalia et l’année dernière avec Glory Boy et Donnie Brasco », a déclaré Ajtebi.
L’incontournable rendez-vous réservé aux Lady Riders de la Fegentri meublera la troisième course dominicale avec la présence du top 8 de la gent féminine. La Française Barbara Guenet (Shakleton) est actuellement leader avec 176 points, suivie de la Britannique Alice Mills (Van der Scaler) avec 168 points et de la Norvégienne Silja Storen (Bongo Beat) avec 149 points. Tout peut donc encore arriver quand on considère que la gagnante de cette dernière manche s’offre 20 points, la deuxième 12 points, la 3e 8 points et les autres entre 6 point et 1 point.
Les équipes
Chili : Sandesh Akhade (Inde), Akash Aucharaz (Maurice) et Stéphane Pasquier (France)
Mitavite : Maxime Guyon (France), Ahmed Ajtebi (EAU) et Johnny Geroudis (Afrique du Sud)
SMS Pariaz : José de Souza (Brésil), Damien Oliver (Australie) et Cédric Ségeon (France)
Emtel : Rye Joorawon, Eduardo Pedroza (Panama) et Paul Mulrennan (Grande Bretagne)