1e course :Ghost Dog cherche le rachat
Certes, jugé sur sa démonstration de la 30e journée, Ghost Dog fait figure d’épouvantail dans The Bonny Air Travel, mais la partie est loin d’être gagnée d’avance à ce niveau où il avait joué de malchance la dernière fois. On peut penser que le représentant de l’écurie Rousset aurait pu réaliser le doublé il y a 2 semaines s’il n’avait pas été contraint de changer de ligne. Ghost Dog a été maintenu en excellente santé. Maniable, il essaiera sans doute de suivre en mid-field et au terme d’une course rondement menée et une fin de parcours limpide, il peut offrir à Bowman sa première victoire chez nous. Son principal adversaire se nomme Freedom qui aurait également pu mieux faire s’il avait bénéficié d’une monte plus judicieuse. Avec un Maxime Guyon sur le dos, il peut répéter sa performance de la 27e journée lorsqu’il brilla avec Faucon sur le dos. The Last Samurai avait connu des déboires dans la ligne droite 2 semaines de cela lorsque la selle de son cavalier se déplaça. Il sera sans doute tenté de suivre de très près ou éventuellement de mener les débats. Connaissant les qualités de Pasquier dans cette position, sa candidature est à prendre très au sérieux. Traianius sera le dark horse de la course. Il descend de catégorie et ne doit surtout pas être jugé sur son dernier échec. Sa 1ère ligne et la monte de Soumillon plaident en sa faveur.