L’ouverture du Wellness Gate & Spa, au Domaine des Alizées à Grand-Baie, est une première à Maurice. Ce lieu propose des soins à base de produits de la marque La Sultane de Saba, en provenance de Bali et de la Malaisie invitant ainsi à un voyage sur la route des épices. La Sultane de Saba est née d’un rêve, d’une tradition ancestrale. Elle repose sur un rituel ancien de mise en beauté de la femme orientale et d’ailleurs…
Tout a commencé par une halte à la boutique La Sultane de Saba à Grand-Baie La Croisette. Avec un décor s’inspirant de Marrakech, cette enseigne a tout pour plaire. Une fois à l’intérieur, on se laisse guider par des effluves émanant des petites boîtes fabriquées dans du bois et relevées par des motifs en or…
Comme dans les contes des milles et une nuit, La Sultane de Saba est une sorte de voyage à travers l’Orient et l’Occident. Margo Mahé, à la tête du Wellness Gate & Spa, élabore chaque senteur et nous entraîne dans un voyage des sens. Dans une boîte, elle prélève une petite pâte pour nous la faire découvrir. « C’est fait à partir de la fleur de tiaré », explique la jeune femme d’origine française. « Il y a aussi d’autres composants. Nous proposons par exemple à notre clientèle des soins balinais au lotus et à la fleur de frangipanier ou faits à base de thé vert et gingembre pour un amincissement assuré. »
Les masseuses du spa utilisent ainsi des produits à base de thé vert et de gingembre permettant de tonifier, raffermir et revitaliser le corps. Le gingembre, précise Margo Mahé, est considéré comme un stimulant bon pour l’épiderme et qui vient à bout des peaux fatiguées. L’avantage est qu’il aide aussi à l’élimination des toxines.
Le savon noir est un autre produit tout aussi intéressant qu’on utilise, avec modération, pour enlever les peaux mortes. Il suffit d’enduire légèrement la peau du produit et se frotter avec un gant de kessa. « C’est un bon gommage pour la peau », ajoute Margo Mahé. Il est toutefois déconseillé aux personnes ayant la peau très sensible.
Le rhassoul, produit marocain à base d’argile rose et de géranium est aussi utilisé dans les soins proposés par le Wellness Gate & Spa. Il absorbe l’excès de sébum pour laisser place à une peau parfaitement hydratée.
Envoûtant
C’est dans cet univers envoûtant que Margo Mahé a appris à maîtriser chaque senteur. Si bien qu’elle se trouve aujourd’hui à la tête du Wellness Gate & Spa qui a ouvert ses portes le 1er mars au Domaine des Alizées à Chemin Vingt-Pieds à Grand-Baie. Ce lieu propose différents soins, tous empreints d’une tradition orientale pure et authentique, celle de La Sultane de Saba.
Le Wellness Gate & Spa comprend, outre le spa, un espace résidentiel et un restaurant “détox” appelé L’archipel des Saveurs. La piscine annexée au spa et les portes ramenées du Rajasthan par Margo Mahé donnent à cet endroit un charme exotique. On se croirait à Marrakech, sauf qu’ici tout invite à une évasion des sens. Ce spa se différencie des autres par la qualité des soins et des produits proposés. « C’est Vanessa Sitbon, une Française, qui est à l’origine de la marque La Sultane de Saba. Elle a appris la technique de ce produit grâce à sa mère et a voulu, à son tour, transmettre les secrets de beauté à l’orientale à d’autres femmes », explique Margo Mahé.
Les produits La Sultane de Saba se distinguent par leurs texture, couleur et senteurs. Margo Mahé et son équipe ont su trouver une symbiose d’accord floral pour plaire à chaque client. Des fragrances qui imprègnent le lieu et qui participent à la neutralité de l’environnement.
Les produits correspondent à tous types de peaux et sont 100 % naturels. De plus, explique Margo Mahé, ils emmènent le client vers un voyage de découverte d’autres pays. L’objectif, lors de chaque soin, est que le corps et l’esprit se rejoignent pour apporter un instant de détente et de repos. « Le corps aussi a besoin d’être détendu et le spa répond à cette demande. Chaque senteur conjugue une recette ancestrale. Les produits ont été conçus sans paraben tout en ayant des vertus bénéfiques pour la peau. Cette gamme est en constante évolution et se décline autour de plus de 16 senteurs qui répondent chacune aux besoins des soins du corps ou celui du visage. »
La Sultane de Saba, c’est plus de 1 200 points de vente au monde. Le coffret Ayurvédique Oriental de la marque a en 2010 été nominé dans la catégorie Soins corps et produits de Toilette Instituts aux Oscars 2010 Cosmétique Mag. La marque a aussi reçu en 2006 le prix H. Pierantoni de l’innovation pour la gamme l’Essentiel et en 2007, l’Oscar Cosmétique Mag dans la catégorie Soin du Corps en Institut pour la gamme Voyage Balinais.
Ambiance
Au Domaine des Alizées, on est surpris d’abord par la déco qui se marie parfaitement avec l’environnement et l’ambiance du lieu. Le hammam avec sa touche orientale bénéficie d’une température adéquate pour aider à l’élimination des toxines. Un sauna y est aussi aménagé. Dans les cabines, l’ambiance orientale est aussi omniprésente.
Les thérapeutes offrent différents soins esthétiques : visage et corps, modelage et amincissement. Les masseuses mauriciennes du Wellness Gate & Spa ont d’ailleurs bénéficié d’une formation soutenue en ce sens.
Pour aimer les produits de La Sultane de Saba, il faut être une amoureuse des voyages, une aventurière, et surtout une femme qui aime la beauté et le sentiment de se sentir bien dans son corps. « On a trois déclinaisons de voyage : senteur des îles, de Malaisie et du Bali. On est comme sur la route des épices. La Malaisie qui est connue pour sa fleur Shampaka, le Bali pour sa fleur de lotus et de frangipanier. Il y a aussi des enveloppements au beurre de karité. Et même un massage aux coquillages chauffants, c’est le même procédé qu’avec les pierres. On a aussi le soin anti-âge fait à partir de vraies pépites d’or. Des carats d’or éparpillés sur le visage et le corps pour les plus audacieuses. Autre nouveauté : l’épilation peut être faite au caramel, c’est une recette ancestrale orientale, un produit nouveau pas très connu des Mauriciens. »
Le Wellness Gate & Spa permet de découvrir, voire de s’imprégner de ce savoir-faire ancestral, telle est la gageure qu’a relevée Vanessa Sitbon et aujourd’hui selon les explications de Margo Mahé, cet art nouveau du spa à La Sultane de Saba est aussi à la portée des Mauriciennes et des Mauriciens.
« L’homme aussi peut avoir son soin. Beaucoup ont réalisé qu’il était important d’avoir une belle peau en bonne santé. Il n’y a pas que le vêtement ou la bonne coupe de cheveux qui compte, il y a aussi ce besoin d’entretenir son corps, de le raffermir, et c’est là où la Sultane de Saba entre en jeu, en permettant à chaque client de définir ses besoins personnels en matière de soins auxquels il s’identifie le mieux. »
Pour la petite histoire, Margo Mahé dira que l’origine de la Sultane de Saba revêt la forme d’une femme qui a su ramener de chacun de ses voyages des senteurs qui sont aujourd’hui des produits d’exception sous le label de La Sultane de Saba. « Chaque instant de massage est un moment de bien-être », soutient Margo Mahé.
Vous l’aurez compris, La Sultane de Saba, c’est avant tout un univers olfactif où chaque création cède la place à une émotion. Une Sultane qui captive et qui sait se faire désirer. Son arôme est intemporel et reste dans l’air du temps.