Ce pourrait être le portrait d’un vieil ivrogne si ne se cachaient pas sous ce vernis un comédien et un homme sensible au monde qui l’entoure. Nous vous proposons une esquisse d’un artiste humble et persévérant. Exigeant envers soi-même pour tendre vers la maîtrise. Connaissez-vous Wesley Duval ?
Il a joué dans une trentaine de créations scéniques. Depuis les dix-huit bonnes années de Komiko, il a incarné une galerie de personnages. C’est un spécialiste de vieux ronchonneurs et de fins connaisseurs rompus au gros rhum et imbibés de vin bon marché.
Ces rôles ont permis la mise en exergue de vérités qui ne sauraient être dites autrement. Pas de discours moralisateur ni de ton moqueur. Wesley Duval ne caricature pas; il dépeint simplement le saugrenu du quotidien.
Remontons le temps pour mieux comprendre. Des saynètes sont jouées chez les scouts à Saint-Pierre. Sa grande soeur Miselaine est cheftaine et responsable d’un petit groupe animé d’un humour certain : Service Jeune remporte le Drama Festival du ministère des Arts et de la Culture à trois reprises. Au gré de petits contrats, commence l’histoire d’une troupe. Komiko fera rire les Mauriciens et vivre le théâtre.