Credit photo: Trak. In

Mauvaise nouvelle pour les utilisateurs de WhatsApp. Le service de messagerie, qui a longtemps résisté aux sirènes des publicitaires, a indiqué qu’elle s’apprêtait à introduire des annonces sur sa plateforme.

S’exprimant depuis un événement à New Delhi (Inde), le vice-président de WhatsApp, Chris Daniels, a déclaré que les publicités constitueront le « mode principal de monétisation pour la société » et offriraient « une opportunité aux entreprises d’atteindre les gens », rapporte The Economic Times. Aucune date n’a été communiquée par le dirigeant, mais il a tenu à préciser que les annonces seraient visibles uniquement dans les « Statuts », et non pas dans la partie réservée aux conversations. En tout cas, dans un premier temps.

WhatsApp a lancé « Statut » au début de l’année dernière pour imiter la fonctionnalité « Stories » proposée par Instagram et Snapchat. Depuis, elle est devenue très populaire, dépassant même l’utilisation de Snapchat. Cette fonctionnalité vous permet d’ajouter à votre profil du texte, des photos et des vidéos, ou encore des GIF, qui disparaissent au bout de 24 heures.

La question de la monétisation de WhatsApp est régulièrement soulevée depuis qu’il a décidé de supprimer ses frais d’abonnement, en 2016. Les fondateurs, fervents opposants à l’intégration de la publicité sur la plateforme, s’étaient engagés à ce qu’elle en soit toujours bannie, conformément aux principes initiaux du service. Mais les temps ont changé chez WhatsApp.