Trois nouvelles arrestations sont intervenues hier après-midi dans l’enquête du Central CID sur les arnaques financières impliquant White Dot International Consultancy Co. Ltd., avec un préjudice de Rs 700 millions, et Sunkai Co. Ltd., dont la cheville ouvrière est Bimla Ramloll, alias « Mme Kaba ». Lors des descentes des lieux effectuées hier aux domiciles des suspects, une somme de Rs 500 000 a été saisie et une troisième entité, Je T’Aime Marketing Co. Ltd. de Marjorie Bazerque, a été incriminée dans une déposition formelle. Un homme de loi a été également dénoncé dans cette déposition comme un complice présumé dans ces transactions financières non-autorisées aux termes de la loi.
Avec la vague de clients consignant des dépositions au sujet de leurs placements chez White Dot International Consultancy Ltd ayant nettement diminué, les limiers du Central CID se concentrent sur la chasse des seconds couteaux après les premières arrestations. Ainsi, hier après-midi, le père et la mère de Sanjeev Luchoomun, et son neveu, Dylan Moochooram, ont été amenés aux Casernes centrales à des fins d’interrogatoire.
La mère du suspect et directeur de White Dot International Co. Ltd. a été remise en liberté après son interrogatoire vu qu’elle ignorait tout des activités présumées illégales de son fils. Par contre, le père Gyandev Luchoomun, âgé de 70 ans, habitant Quinze-Cantons, Vacoas, et Dylan Moochooram, 19 ans, présenté aux clients comme étant le neveu de Sanjeev Luchoomun, ont passé la nuit en cellule policière avant de comparaître devant le tribunal de Port-Louis pour complicité.
Le Central CID a procédé à la saisie d’une somme de Rs 500 000 aux domiciles de ces suspects, dont Rs 32 000 dans les sous-vêtements du septuagénaire lors de son arrestation. Ces fonds représentent une infime partie des Rs 700 millions recherchées par les enquêteurs de la police depuis l’éclatement de ce scandale il y aura bientôt deux semaines. Ils ont longuement été interrogés en présence de leurs hommes de loi quant à leurs rôles et responsabilités en tant que Canvassers pour le compte de White Dot International Consultancy Co. Ltd.
D’autre part, dans l’enquête sur Sunkai Co. Ltd, les arrestations se résument jusqu’ici à une affaire de famille. Avec l’inculpation du couple Ramloll, c’est maintenant au tour du frère de « Mme Kaba » Madev Ramsurrun, qui a retenu les services de Me Anupam Kandhai. Il a été interpellé vu que dans l’organigramme de la compagnie, il assume les fonctions de directeur au même titre que les deux autres suspects.
Une des trois compagnies se confirme comme étant engagée dans des activités illicites de Deposit Taking. Je T’Aime Marketing Co. Ltd, ayant pour directrice Marjorie Bazerque, a été dénoncée formellement dans une déposition par un de ses clients. Celui-ci affirme avoir placé une somme de Rs 1 million avec la promesse de doubler cet investissement en une période de 90 jours comme l’indique le document publié plus loin.
Aux termes de cette nouvelle déposition, le Central CID se retrouvera dans l’obligation de convoquer un premier homme de loi pour ses explications quant à sa présence en tant que témoin d’une transaction illégale et non-autorisée par la loi. D’autres contrats sur du papier à en-tête de ces Chambers sont également en possession des enquêteurs de la police, qui devront décider de la marche à suivre dans les jours prochains en vue d’élucider les zones d’ombre dans des arnaques financières. Affaire à suivre…