L’Office du Director of Public Prosecutions (DPP) a obtenu l’autorisation de la Cour suprême pour la mise en vente aux enchères de 38 voitures saisies dans le cadre de l’enquête sur le Ponzi Scheme de Whitedot International. Les fonds en provenance de cette vente devront être versés dans un compte bancaire spécial à la State Bank of Mauritius.
Pour les besoins de cette opération sous les dispositions de l’Asset Recovery Act, le juge David Chan Kan Cheong a procédé à la nomination de Swaraj Suibassy en tant que « trustee to take custody of and manage the vehicles » et également de les mettre en vente. Ces voitures ont été enregistrées au nom de  la compagnie Nice Trips Co Ltd et quatre autres, soit Eastern Paradise Ltd, Miway Co Ltd, Profame Gnius Co Ltd et Travel Roads (Mtius) Ltd.
Le juge a également décidé que « in the event that the Enforcement Authority (DPP) decides not to lodge a Confiscation Order or a Recovery Order, the proceeds of the sale of vehicles will be returned to the respective respondents ».
Les placements des clients du Ponzi Scheme, géré par Whitedot International d’Arun Mossudee, qui a éclaté au début de 2013, avaient été utilisés en partie pour l’acquisition de cette flotte de voitures allant des Freelanders en passant par des Hyundai Getz et des BMW.