Trente-cinq start-ups dans le domaine de l’informatique participent depuis hier à des sessions de formation prenant fin vendredi et couvrant le développement d’applications mobiles pour Windows Phone et la rédaction d’un business plan. La formation est animée par un expert en entrepreneuriat, le Professeur Akram Chowdry. Cette initiative du National Computer Board (NCB) vise à encourager l’émergence de technopreneurs à Maurice.
Le marché des applications mobiles est appelé à croître de manière significative pour les années à venir avec le succès annoncé des terminaux mobiles comme les tablettes numériques et les smartphones. Les stakeholders ont bien saisi le concept. Le NCB avec l’appui de Microsoft Océan Indien et l’ambassade des États-Unis ont mis sur pied une formation axée sur les applications mobiles pour Windows Phone en vue de booster l’émergence de start-ups dans le domaine du développement d’applications pour mobile à Maurice. L’objectif de cette initiative, explique-t-on, est de promouvoir la culture de technopreneurs et d’encadrer des professionnels informatiques dans le développement d’applications mobiles à Maurice.
L’autre but recherché de la formation est d’encourager les professionnels informatiques à transformer leurs idées en un projet concret de création d’une entreprise et les préparer dans la rédaction d’un business plan et la préparation des prévisions financières à l’issue de la formation. Les sessions se tiennent à la salle de conférence de la Cybertour d’Ébène et au siège du NCB à Port-Louis.
Si au départ une application mobile était davantage dédiée au divertissement, elle s’est transformée en un logiciel destiné à faciliter la vie quotidienne de ses utilisateurs avec des programmes diversifiés, touchant à la santé, l’éducation, la finance, la sécurité, aux services publics, aux loisirs et aux bons plans. Elle aide ses utilisateurs dans la communication en temps réel et à avoir accès instantanément à des informations. Sans oublier les programmes à valeur ajoutée et basés sur la géolocalisation, entre autres.
Archnet Ltd, une des start-ups participantes, espère tirer profit de cette formation. La société développe une plateforme web permettant le e-commerce, avec des outils pour l’administration et la création de site web, système de gestion de ventes, entre autres possibilités. Participer à cette formation, permettra à l’équipe d’augmenter ses compétences dans le développement d’applications pour Windows Phone et dans la rédaction d’un business plan, explique Rossaye Abdool Kureem, le directeur. Cette start-up envisage en effet de créer une application mobile en vue de l’utiliser comme moyen complémentaire pratique pour ajouter de la valeur au service web offert. La société est membre du programme Bizspark, initié par Microsoft et dont le network partner est le NCB.
Paul Bunting, directeur général de Microsoft Océan Indien a annoncé hier que les développeurs mauriciens auront, avec la sortie du nouveau logiciel d’exploitation Windows 8 le 26 octobre, la possibilité de vendre leurs applications sur Market Place – une boutique en ligne permettant de télécharger des applications développées par des sociétés ou des développeurs indépendants – qui répertorie à ce jour plus de 100 000 applications pour Windows Phone.