Après avoir fait chou blanc lors de la 15e journée – son premier depuis le début de la saison – l’entraînement Rameshwar Gujadhur a repris ses bonnes vieilles habitudes samedi dernier en s’adjugeant The Winter Stakes avec Bold Inspiration. Mais c’est Bernard Fayd’herbe, le nouveau jockey de l’entraînement Rousset, qui a retenu l’attention en mettant à son compte un triplé pour sa première journée pour le compte de son nouvel employeur. Le Sud-Africain, qui effectuait son retour au Champ de Mars, cinq ans après sa dernière visite, s’est signalé avec Night In Seattle, Recall To Life et The Deacon. On retiendra aussi les premières de l’entraînement Simon Jones avec Parker et de l’apprenti Jameer Allyhosain avec Van Der Scaler dans l’épreuve d’ouverture. Quant à Swapneel Rama, qui marche littéralement sur l’eau actuellement, il a mis un autre doublé à son actif grâce à l’outsider Sunset Breeze et le hot favourite Trackmaster, deux pensionnaires de l’entraînement Perdrau.
Si l’entourage de Bold Inspiration pouvait, tactiquement, nourrir des ambitions avec le retrait de Vettel vendredi matin pour cause d’incapacité physique, on a eu peine à comprendre le manque d’initiative de certains acteurs dans cette épreuve. Cette passivité fit que Bold Inspiration se vit offrir la victoire sur un plateau mettant au passage, fin à la série de six victoires de Gharbee.
Malgré son mauvais numéro dans les stalles de départ, Donavan Mansour précisa son intention pour la position tête et corde. Mais alors qu’on s’attendait que les chevaux placés à son intérieur ne lui facilitent pas la tâche, notamment Gharbee, on fut supris de voir Swapneel Rama reprendre quelque peu sa monture au sortir du virage pour la première fois, laissant tout le loisir à Bold Inspiration de prendre la direction des opérations. Mieux, l’alezan de l’entraînement Rousset se retrouva en one-off d’Assegai alors même qu’il aurait pu être dans ladite position si son jockey avait fait travailler un tant soit peu Bold Inspiration. Derrière ce trio de tête, au passage du but pour la première fois, on retrouvait Diamond Light, Skippyjon Jones, Tube Wave, Bandido Caballero et Bulsara.
N’ayant pas eu à puiser dans ses réserves pour prendre le commandement, Donavan Mansour n’avait qu’à s’assurer que le rythme soit à la convenance de sa monture. C’est ainsi qu’il imposa une allure modérée à l’épreuve. Ce manque de rythme desservit les desseins des finisseurs confirmés que sont Bandido Caballero, Tube Wave ou encore Diamond Light et Bulsara.
Après une petite cassure, le peloton se regroupa dans la ligne d’en face. A l’avant, Bold Inspiration continuait sur le même rythme mais personne ne daigna aller le taquiner. Les jockeys de Skippyjon Jones  et de Tube Wave tentèrent une descente au passage de la route mais ce fut trop timide pour espérer influencer l’épreuve. Swapneel Rama, pour sa part, campa sur sa position alors même qu’il pouvait se permettre d’attaquer de loin vu que sa monture portait un poids léger.
Donavan Mansour attendit la dernière ligne droite pour lancer franchement Bold Inspiration. Gharbee fut lancé en pleine piste tandis que les autres tentèrent de limiter la casse. Malgré les sollicitations de Donavan Mansour, Bold Inspiration ne changea pas de vitesse, poursuivant sur le même rythme. Mais il était écrit que cette épreuve ne pourrait échapper à l’élève de Rameshwar Gujadhur et même si Gharbee refit quelque peu son retard sur la fin, le but arriva trop tôt pour lui. Bandido Caballero conclut sur une belle note pour s’approprier le deuxième accessit tandis que Diamond Light complèta le quartet. Bold Inspiration boucla les 1850m en 1.54.22 dans un style pour dire le moins peu convaincant.