Skippyjon, Jones qui se montre le meilleur au bout de la ligne droite, ce ne fut pas une surprise. Le cheval de Patrick Merven, qui paraissait mal placé au début de la ligne droite finale, parvint néanmoins à reprendre Everest, qui est aussi à créditer d’une très bonne performance. Un doublé pour Swapneel Rama et Patrick Merven et l’entraîneur qui profite de l’occasion pour revenir sur son collègue Ramapatee Gujadhur. En attendant le Maiden qui est encore loin, Skippyjon Jones n’a fait que confirmer tous les espoirs placés en lui.
Que peut-on dire de la course sinon qu’elle fut bien lancée dans sa partie initiale. Everest se montra le plus rapide, mais placé à l’extérieur, il ne put se rabattre car Vettel avait été sollicité pour conserver l’avantage de la corde.
Derreck David montra son intérêt pour la course à l’avant et Jeanot Bardottier n’insista pas. Mais quand le gris de Gilbert Rousset se positionna à la corde, Vettel fut déboîté, laissant la corde à Ice Axe, qui suivait en troisième position. Cette tactique avait sans nul doute été choisie pour tenter quelque chose au cas où le meneur ralentissait le rythme.
Ce fut ce qui arriva en tête de montée avec 12”68 et 13”07 entre les 1400 et les 1000m. Mais à vrai dire, le tempo restait bon. Jeanot Bardottier laissa son cheval courir à sa main et ce dernier, étant un gallopper, en profita pour revenir sur Everest, qui accéléra promptement avec 11”33 entre le Tombeau Malartic et les 800m.
Le mieux placé dans le parcours à cet instant de la course était Ice Axe, qui semblait suivre à son aise. Diamond Light était à l’extérieur. Skippyjon Jones précédait Top Jet et les deux chevaux semblaient pleins de réserve.
À 400m de l’arrivée, Vettel revint à la charge, mais il était évident qu’il ne pourrait faire aucune impression sur Everest. Ice Ace ne pouvait accélérer comme l’aurait voulu son jockey. Top Jet patientait en dernière position, cherchant une ouverture à la corde. Skippyjon Jones dut éviter les postérieurs de Vettel avant d’être lancé par Swapneel Rama.
Dans un premier temps, on crut qu’Everest pouvait tenir jusqu’au bout. Mais il paya cher de ses efforts fournis dans la partie initiale et aussi durant le parcours pour mettre à la raison Vettel et il s’inclina d’une demi-longueur face à Skippyjon Jones. Top Jet vint prendre la troisième place sans avoir été jamais menaçant. Ice Axe domina Vettel pour la quatrième place, alors que Diamond Light termina dernier. Pour la première fois durant toute sa carrière au Champ de Mars, le voilà qui termine en dehors de l’argent. À sa décharge, il faut concéder qu’il a beaucoup tiré vers l’intérieur en ligne droite.
Skippyjon Jones, comme dit plus haut, est le candidat de Patrick Merven pour le Maiden et il mérite d’être félicité pour son excellent parcours jusqu’ici. Il a bénéficié d’une très bonne préparation en vue de cette course et n’a pas déçu son entourage.
Everest sera sans doute aussi présent dans le Ruban Bleu. Il n’a couru que deux fois et s’est montré en progrès comme attendu. Il a fait ce qu’il a pu en dépit d’une course difficile et on estime qu’il peut encore progresser.
Top Jet fut décevant. Il se peut que cette course soit venue un peu trop tôt pour lui car l’intention de son entraîneur était de le faire prendre part à la dernière manche du championnat des 4-ans. On ne peut dire avec certitude s’il a les 2400m dans les jambes. À cet effet, l’entraîneur d’Everest peut en dire de même. Ice Axe doit de son côté admettre que ses beaux jours font partie du passe, tout comme Vettel.