Les joueuses de l’AS Quatre-Bornes, championnes de Maurice de football, ont rappelé à l’ordre le Chamarel SC lors de la deuxième journée de la Women’s League dimanche dernier. Un score de 5-0 pour les protégées de Martine Kelly, en état de grâce au stade Germain-Comarmond, qui s’est offert un petit quadruplé pour porter haut les couleurs de son équipe.
Le festival offensif a commencé très tôt pour Quatre-Bornes. 14e minute, Kelly ouvre le score sur penalty. Chamarel, qui avait envoyé les GRSE Wanderers à leurs études lors de la journée inaugurale (9-0), n’y voyait que du feu. La même Kelly corsait l’addition deux minutes avant la mi-temps.
De retour de la pause, l’attaquante quatre-bornaises allait faire parler son expérience. D’abord, en signant peu avant l’heure de jeu son triplé. Ensuite, en trompant la gardienne de Chamarel sur un nouveau penalty. Whitney Monvoisin concluait la journée des Quatre-Bornaises en fin de partie. Mais même avec cette victoire, l’AS Quatre-Bornes reste derrière le Cercle de Joachim.
Les Curepipiennes, qui affrontaient dimanche dernier les Wanderers, ont été impressionnantes, passant 10 buts à la défense des joueuses du Sud, tout en n’en prenant qu’un. Ce qui les place du coup à la première place, avec une meilleure différence de buts que son adversaire direct dans la course au titre. L’AS Rivière du Rempart, qui est tombée aux mains du Cercle de Joachim lors de la journée précédente, s’est refait une santé, contre le CSSC cette fois. En effet, une petite victoire (2-0) a suffi au bonheur des Nordistes.
Enfin, la Women’s League a enregistré son premier match nul de la saison, le Pamplemousses SC et le Petite Rivière Noire FC ne parvenant pas à se départager à l’issue du temps réglementaire. Au classement, seules deux formations demeure invaincues, le Cercle de Joachim et l’AS Quatre Bornes, en tête avec six points. L’ASPL 2000, au repos tout comme La Cure Sylvester, occupe la troisième place du classement. Le Chamarel SC et l’AS Rivière du Rempart prennent les quatrième et cinquième places respectivement. Là encore, les places se jouent à la différence de buts, l’ASPL 2000 surclassant à ce niveau Chamarel et l’ASRR.