Photo d'archive

Le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, plaide pour que les amendements apportés au Workers’ Rights Bill soient « adoptés avant les élections ».

Lors des travaux parlementaires du vendredi 9 août, le député Adrien Duval a cependant souligné « certaines anomalies et erreurs » qui devront être prises en considération concernant ce projet de loi, a souligné Xavier-Luc Duval.

Même si « les changements proposés aux lois du travail vont dans la bonne direction et protègeront les employés du secteur privé », le leader de l’opposition est d’avis que « ce projet de loi finalisé dans la hâte est basé sur aucune étude et il impactera certains secteurs tels que l’hôtellerie, les TICs ou encore les petites et moyennes entreprises« . Pour cela, dit-il, « le gouvernement devra assumer pleinement ses responsabilités ».

Trois députés du PMSD, à savoir le leader de l’opposition lui-même, Guito Lepoigneur et Malini Seewoksing, interviendront mardi sur le sujet avant la conclusion des débats.

Mauvaise posture de l’économie 

Xavier-Luc Duval a aussi commenté la baisse du Repo rate ce samedi. Il soutient que « le PMSD dénonce depuis longtemps, la mauvaise situation de nos industries d’exportation et que la baisse du Repo Rate de 15 points vient confirmer la mauvaise posture de l’économie ».

Pour ce dernier, cette baisse démontre la nécessite de stimuler l’économie. Le leader de l’opposition fait ressortir que selon lui, « le dernier budget n’a offert aucun espoir dans les secteurs clés, dont le textile et le tourisme ».

Xavier-Luc Duval a signifié que « notre économie a grand besoin d’une nouvelle vision et d’une nouvelle impulsion aux secteurs essentiels à la création d’emploi ».

Le leader des bleus est d’avis que « trop se fier sur la construction est dangereux à moyen terme et nuira certainement à notre environnement et à la beauté de notre île ».