Le vice-Premier ministre et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, a mis l’accent sur l’Africa Strategy de Maurice lors de ses interventions en marge de la 22e édition du World Economic Forum sur l’Afrique, qui s’est tenue en fin de semaine à Addis-Abeba, la capitale de l’Ethiopie. Il a également multiplié les rencontres sur le plan bilatéral avec des interlocuteurs africains.
Xavier-Luc Duval a soutenu que cette ouverture tous azimuts en Afrique s’inscrit comme un des piliers du programme de transformation économique de Maurice. Il a ajouté que Maurice envisage d’accroître ses échanges avec les pays africains en sus de se transformer en hub économioque entre l’Asie et l’Afrique. Il a présenté Maurice comme un gateway pour l’Afrique non seulement aux dirigeants politiques présents mais également aux hommes d’affaires et investisseurs, au nombre de 700 venant de 70 pays. Lors de son intervention en séance plénière du World Economic Forum – Africa, le vice-PM et ministre des Finances a situé l’importance des relations Sud/Sud avec l’émergence de nouveaux pouvoirs économiques symbolisés par l’Inde, la République populaire de Chine, l’Amérique latine et l’Afrique.
Xavier-Luc Duval s’est également entretenu avec le président Ali Bongo Ondimba du Gabon, son homologue du Rwanda, John Rwangombwa, et le ministre de l’Industrie d’Egypte, Mahmoud Eiffa. Il a, de même, participé à des discussions avec le président du Nigeria, Goodluck Jonathan, le PM d’Ethiopie, Menes Zenawi, et l’ancien PM britannique, Gordon Brown. Il s’est aussi entretenu avec le chanteur Bob Geldof, un partisan de la cause africaine.