Le voltigeur Lambert Leclézio a obtenu son ticket pour les World Equestrian Games, lors de sa dernière sortie à Sydney il y a trois semaines. Sa performance à l’un des meetings les plus relevés en Australie lui vaut de se rendre l’année prochaine en Normandie en France pour sa toute première participation.
« C’est extraordinaire », s’exclame Kim Guého, présidente de la Fédération mauricienne de sports équestres (FMSE). D’autant que le Mauricien a validé son ticket avec l’art et la manière. « Il lui fallait obtenir un 7 pour terminer en tête du classement. Les membres du jury lui ont donné 7.2. »
Mais il faudra que Lambert Leclézio patiente un peu pour aller défiler au cours de la cérémonie d’ouverture des World Equestrian Games. La compétition mondiale ne se tiendra qu’en août-septembre 2014. « La qualification de Lambert Leclézio est très significative, puisque les World Equestrian Games sont plus importants pour nous que les JO », avance Kim Guého.
Cette dernière explique que les WEG comportent les sept disciplines régies par la Fédération équestre internationale, alors que seulement trois disciplines équestres sont inscrites aux JO. L’aventure de Lambert Leclézio, qui a commencé à voyager de par le monde pour se consacrer à la voltige, ne semble pas près de s’arrêter.