Deux mois après son sacre à la Coupe du Monde de kick-boxing en Hongrie et à trois mois de sa participation aux championnats du monde, James Agathe se lance un nouveau défi. Soit décrocher la consécration aux World Games, qui se dérouleront à Wroclaw en Pologne la semaine prochaine. Le tireur de la catégorie -81 kg affiche la pleine confiance, même s’il évoluera dans le style K1, lui qui excelle en low-kick.
« J’y vais pour gagner. Depuis mon sacre aux championnats d’Afrique K1 en décembre de l’année dernière, je m’étais promis de tout remporter cette année. Donc, je compte tenir cet engagement », lâche d’emblée James Agathe. Certes, la concurrence s’annonce redoutable, avec la présence du Serbe Alexsandr Menkovic, du Russe Alexsandr Dmitrenko, du Biélorusse Dzimitry Baranau, du Polonais Arkadusz Kaszuba, de l’Américain Omari Boyd, de l’Irakien Mohammed Kadhim et de l’Iranien Ali Khanjari.
Toutefois, le champion du monde 2013 a voulu mettre tous les atouts de son côté en visionnant les combats de quelques-uns de ses éventuels adversaires. « L’Américain paraît à la portée », avance-t-il. Quoi qu’il en soit, James Agathe se dit fort satisfait de sa préparation en vue de cette échéance. « Après ma participation à la Coupe du Monde, j’ai eu à soigner une blessure à la cheville droite. Par la suite, je me suis mis au travail avec assiduité et j’aborde cette compétition dans de belles dispositions. »
Un avis que partage son entraîneur, Judex Jeannot. « James affiche effectivement une très bonne forme, même si sa préparation a dû baisser en intensité après la Coupe du Monde. Même si le K1 n’est pas réellement sa spécialité, il n’empêche que je le considère comme un des favoris à la consécration. »
Champion d’Afrique en décembre de l’année dernière au Maroc, médaillé d’or à la Coupe du Monde en low-kick, après avoir fait l’impasse sur la Coupe du Monde K1 en Irlande, James Agathe veut engranger le maximum de confiance dans l’optique des prochains championnats du monde. « Ces World Games constitueront une nouvelle étape et un test intéressant en vue des Mondiaux. Les meilleurs combattants seront présents et je pourrai mieux me situer », soutient-il.
Le tireur de Grand-Baie voit donc une nouvelle occasion d’étoffer son palmarès et de se retrouver en position de force pour une deuxième consécration mondiale.