« La langue hindi doit être reconnue comme la 7e langue officielle aux Nations Unies », c’est ce qu’a declaré le président par intérim, Barlen Vyapoory durant la cérémonie de clôture de la 11e édition de la World Hindi Conference ce lundi 20 août.

Barlen Vyapoory soutient que cette 11e édition a démontré que le désir et la volonté d’organiser un tel évènement est réel et forte. « La langue l’hindi ne disparaîtra pas comme le dodo, mais il survivra et trouvera sa place légitime en tant que 7e langue officielle aux Nations Unies. Nous devons de ce fait tous nous donner la main pour que cela se arrive ».

Selon le président par intérim, le cinéma indien est un vecteur important pour partager la langue et la culture indienne. Il espère toutefois que le cinéma va non seulement se réinventer, mais également garder toujours son authenticité. « Il faut éliminer l’exagération de la violence et les comportements qui ne reflètent pas la culture indienne », a-t-il soutenu durant la cérémonie de clôture de la 11e édition de la World Hindi Conference au Swami Vivekananda International Convention Centre, à Pailles.