Les 22 joueurs mauriciens qui s’aligneront au World Junior Circuit et aux championnats d’Afrique cadets et juniors, qui débuteront la semaine prochaine, sont actuellement en stage sous la férule du Suédois Pontus Tusrye. Ce dernier a été mandaté par la Fédération internationale de tennis de table (ITTF) pour aider à la préparation finale de la sélection mauricienne.
Pontus Tusrye a commencé le stage dès le 25 mars dernier avec tout le groupe. « La venue du Suédois nous sera très bénéfique dans la mesure où cela aidera à apporter les dernières retouches à la préparation des pongistes », fait ressortir l’entraîneur national, Rajessen Desscann.
Le Suédois aura donc la lourde tâche de peaufiner les pongistes en vue des deux compétitions majeures du calendrier local. « Nos pongistes bénéficieront énormément de l’apport du technicien. Nous parlons ici d’une nouvelle façon d’aborder les rencontres », souligne  l’entraîneur national.
En effet, les Suédois sont connus pour faire partie de la fine fleur du tennis de table mondial. Même s’ils n’arrivent pas à détrôner les Chinois, n°1 depuis très longtemps, ils arrivent toujours à se hisser parmi les huit meilleures nations au monde. « L’expérience et le savoir-faire suédois seront très utiles ».
D’ailleurs, la sélection locale restera en stage jusqu’au 1er avril. Ensuite, les Mauriciens retourneront à leurs anciens entraîneurs afin d’ajuster les derniers détails. Cependant, Pontus Tusrye restera sur place, car il sera inclus dans la délégation suédoise à qui « il donnera un coup de main », rappelle Rajessen Desscann.
Mais la tâche du Suédois ne s’arrête pas à la sélection cadets et juniors. Il aidera, pendant son stage, le groupe qui prépare actuellement les JIOI 2015 (1er-9 août) à La Réunion. « Là encore, son expertise nous sera utile, dans la mesure où il pourra aider les seniors à corriger leurs erreurs ».
C’est la deuxième fois cette année que l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) bénéficie de l’aide d’un expert de l’ITTF. En effet, Pontus Tusrye succède à Ronald Mugwanya, qui avait formé des arbitres et des Tournaments Organizers en vue des deux prochaines compétitions.
« Ce genre de formation est nécessaire et utile à toutes les fédérations nationales. Nous tenons d’ailleurs à remercier l’ITTF pour son aide dans la concrétisation des stages et l’organisation du World Junior Circuit et des championnats d’Afrique à Maurice. C’est à travers ce genre de compétitions que les pongistes vont progresser », rappelle Rajessen Desscann.
Pour rappel, l’AMTT avait émis le souhait, en 2010, d’organiser une compétition aussi importante que le World Junior Circuit.