Le Conseil des Religions de Maurice a organisé hier une journée sportive afin de marquer la World Religion Day. Cette journée a pour but de lutter contre la division et de s’unir pour vivre dans une atmosphère des plus harmonieuse.
C’est au Collège St Mary’s, à Rose-Hill, qu’a eu lieu l’événement. Cette journée, célébrée chaque année au troisième dimanche du mois de janvier, a accueilli hier des représentants du Conseil des Religions ainsi que plusieurs volontaires. Les participants ont été répartis en quatre équipes de onze joueurs et deux matchs de football amicaux les ont opposés.
Le Pandit Vedeswar Goopee, vice-président du Conseil, nous explique que l’activité choisie cette année a pour but d’honorer la tradition mauricienne des clubs de football. « Il est important de revaloriser le football mauricien. Ce sport ne devrait pas être un prétexte pour faire renaître le communalisme. Les matchs entre religieux d’aujourd’hui sont symboliques afin d’encourager l’harmonie et la paix entre les religions ».
Ce « moment d’amitié et de partage » a débuté par une session de prière réunissant les représentants des plus grandes religions du pays. Le Père Philippe Goupille, président du Conseil des Religions, a également rappelé que le football est « un lieu de rencontre et de partage et qu’il ne devrait pas y avoir de conflits », raison pour laquelle les équipes comprenaient des joueurs de toutes les communautés confondues.
Pour rappel, l’année dernière, à l’occasion de la World Religion Day, le Conseil des Religions et ses membres se sont rendus à Sainte-Croix à Port-Louis pour rendre visite aux personnes malades.