Le vice-Premier ministre et ministre des Finances a soutenu hier en début d’après-midi, lors d’un congrès animé par son parti, le PMSD, que le budget 2012 qu’il présentera le vendredi 4 novembre, sera « réaliste et responsable ». Il a annoncé, lors de son intervention, la nomination de Harel Lam Vo Hee comme ambassadeur de Maurice au Mozambique.
Le PMSD a choisi, pour ce premier congrès, la circonscription N°4, qui est celle de la PPS Aurore Perraud. Tous les orateurs ont loué le travail qu’entreprend la député bleue sur le terrain, où, disent-ils, elle est très active pour soulager ses mandants qui font face à des problèmes.
D’entrée en matière, le leader du PMSD et N°3 du gouvernement a clairement fait comprendre que les élections ne sont nullement prévues pour de sitôt, contrairement à ce que fait croire l’opposition. « Eleksyon na pa pou ena. Dayer, koman ou pou get prosin bidze, ou pou fini konpran ki na pa pou ena eleksyon, parski li pa pou enn bidze elektoralis ditou », a-t-il insisté. Il trouve qu’il n’y a pas eu d’équipes gouvernementales aussi soudées comme c’est actuellement le cas.
Annonçant un budget « réaliste et responsable », le VPM a souligné que 34 % des salariés sont des jeunes qui viennent de finir les études et qui sont sur le marché du travail. D’où la nécessité de favoriser la création d’emplois. Deuxièmement, le gouvernement doit accorder une attention accrue à l’égard des petites entreprises. « Dans cette circonscription, par exemple, il y a plusieurs travailleurs manuels, notamment des soudeurs, des ébénistes, des mécaniciens, entre autres, qui voudraient se mettre à leur propre compte. Il faut pouvoir trouver les moyens de le faire, en mettant à leur disposition des facilités de prêts et de grants », a-t-il fait ressortir.
Le ministre des Finances prévoit une des plus pires années sur le plan économique pour les pays européens et pour les Américains, qui sont nos partenaires privilégiés en matière d’exportation. C’est pour cela qu’il pense que « le prochain budget doit être responsable, afin que nous puissions contenir les effets que cela risque d’avoir sur notre économie ». C’est alors que Xavier-Luc Duval a annoncé la nomination de Harel Lam Vo Hee au Mozambique. Pour lui, cette nomination a toute son importance, étant donné que les économies africaines se développent, à en constater par la progression de leur PIB.
Cette réunion, qui s’est tenue devant une salle archicomble au Saraswatee Hall, a été présidée par Aurore Perraud. Les autres orateurs ont été Lindsay Morvan, Maurice Allet, N. Akaloo, Harel Lam Vo Hee, Salim Abbas Mamode, Thierry Henry, et le ministre du Tourisme et des Loisirs, Michaël Sik Yuen. Ils ont tous parlé de la loyauté des membres du PMSD au sein de l’alliance, l’application au travail que le Premier ministre leur confie et soutenu qu’ils ne sont pas des quémandeurs de postes.