Tout en estimant que « la population n’attend rien » de l’exercice budgétaire de ce jeudi, et ce en se basant sur les précédents Budgets et le taux d’accomplissement des projets annoncés, le leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, soutient que « l’Éducation tertiaire est un secteur où j’aurais mis beaucoup d’argent ». Commentant la fermeture du parlement ces dernières semaines, le leader du PMSD y voit « une grande atteinte à la démocratie », ajoutant que, face à un gouvernement « qui donne un nouveau sens au terme corruption et qui montre un manque de pudeur dans ses nominations », l’opposition ne peut être « molle ».