« La privatisation de la cwa est un projet mort-né » c’est sur ces notes que le leader de l’opposition, Xavier Luc Duval s’est exprimé aujourd’hui mercredi 18 avril lors d’un point de presse. Plusieurs points ont été soulevé notamment le contrat d’affermage ainsi que la situation des employés de la Central Water Authority (CWA).

Suite à la PNQ d’hier face au premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, le leader des bleus se dit surpris par le fait que ce dernier ne maitrise pas ce dossier. Il a aussi été catégorique sur un point et a tenu a démentir les dires du premier ministre par intérim qui aborde un discours à l’allure rassurante face à la population sur la privatisation de l’eau. « zot fer croire ki se pas enn privatisation zot coz menti, par ce contrat d’affermage li effectivement enn privatisation de l’eau vu ki cest le nouvo operateur privé ki pu en charge delo a moris ». 

XLD s’intérroge aussi sur la situation des employés de la CWA, « bizin negocier ek travailleurs et fer l’inventer de tous bane assets CWA ». Selon ce dernier, en citant les prévisions de la Banque de Maurice, ce transfert des employés ne doit pas être fait à la veille des élections, « okenn operateur pa pou pran risque signe enn contrat 15 ans avec enn gouvernement ki ena deux-trois mois pu fer. Personne pa pu fer li et bizin pa blier ki seki pu pran sa, li pu la pu fer profit ».

Il se demande également si les temps de services, coûts des pensions entres autres seront respectés après le transfert des employés vers l’autre opérateur. De plus, il déclare aussi que cette privatisation est dans la main des employés.

Il a aussi déclaré que l’objectif de sa PNQ,  est aussi pour lancer un débat national afin d’apporter des alternatives sur la privatisation de la CWA.