À quelques jours de la présentation du Budget 2013 au Parlement, soit vendredi dès 17 heures, le ministre des Finances et du Développement économique reconnaît que l’exercice budgétaire sera difficile à cause de « la situation qui l’est aussi encore ». Selon Xavier-Luc Duval, cet exercice est le fruit d’une large consultation, accompagnée des conseils du Premier ministre Navin Ramgoolam qui, précise-t-il, possède une longue expérience politique et économique. Sans révéler des détails sur le prochain budget, il exprime son optimisme quant à l’avenir et ce, en se basant « sur les données qui sont à ma disposition et sans perdre de vue que nous avons des défis à relever et que nous sommes dépendants de la situation internationale ».