« Pli gouvernman depans bel kas, pli ena opasite », a observé Xavier-Luc Duval, leader du PMSD, lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 31 janvier à Port-Louis.

Entouré des membres de son parti, Xavier-Luc Duval a fait état de « l’opacité » qui entoure le contrat du gouvernement auprès de « Vitol [Bahrain E.C] » pour l’approvisionnement en produits pétroliers. Ce contrat, a argué le leader des bleus, expire supposément « le 31 janvier ».

Il devait également citer le projet de Métro express et celui du stade de Côte d’or, pour lesquels, dit-il, les informations ne sont que peu distillées par le gouvernement.

Au sujet du métro, dont un Urbos a heurté une voiture ce matin, Xavier-Luc Duval a rappelé avoir décrié que le projet « n’est pas bon » et « dangereux ». Il a, dans la foulée, relevé la « mauvaise utilisation de la police », chargée de veiller le passage du métro. Tâche qu’il estime être « dégradante ».

Xavier-Luc Duval devait également s’élever contre l’enregistrement des électeurs et le système éducatif, et ce, au vu des échecs aux examens de School Certificate.

Le leader des bleus a, une fois de plus, questionné la légalité du prélèvement de Rs 18 Md effectué par le ministère des Finances du Special Reserve Fund de la Banque de Maurice. En vue, a-t-il affirmé, de payer « des dépenses courantes ». Ce qui, a-t-il souligné, va à l’encontre des recommandations du Fonds Monétaire International.

Par ailleurs, Xavier-Luc Duval s’est dit « satisfait » par la décision d’Air Mauritius de suspendre tous ses vols directs vers Shanghai, par mesure de précaution face à la propagation du coronavirus en Chine. Il a, cependant, déploré le manque de spécialiste en microbiologie à Maurice.