9 années auprès de Navinard, 9 années qui ont traumatisé Xavinard. Que se passe-t-il ? Dès que nous parlons de l’ex-roi lion, grand pêcheur de requin blanc, il feint d’être offusqué sur les manipulations d’antan ! Peut-être est-il atteint d’un « ictus amnésique » qui provoque brutalement une perte partielle ou totale de la mémoire. A-t-il malencontreusement attrapé le syndrome du poisson rouge qui, après un tour de bocal, oublie son point d’origine ?
La dernière solution serait un magnifique jeu d’acteur mais nous n’osons l’imaginer … Sinon Hollywood n’a qu’à bien se tenir car il sera en lice pour les prochains Oscar à coup sûr !
And the winner is Xavinard Duvalard !
La communication est un art subtil, habile voire … téléphonie mobile. Les habitants d’une plaine verte ne pourront l’infirmer avec la distribution de téléphones portables qui s’est déroulée. Est-ce pour cette raison que son ego puisse jouir d’un statut de favori au dernier sondage ? Qui l’aurait cru lorsque son père avait désigné Popolard comme successeur en lieu et place de son rejeton !  
Mais contre toute attente, la chute de cheval du PéMXDé  donnera naissance à ce fier coq qui aura contrarié tous les gros matous de par sa longévité. Encore mieux, sans crier gare, il aura placé son coquelet dans la basse-cour.
Entre le père de Xavinard et à présent son fils, nous avons gagné notre dynastie politique. Il y avait les Kennedy aux Etats-Unis nous aurons les Duvalard à Maurice…
Comme on dit : « On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a ! ».
Mais une question, légitime, se pose : quelle contribution Xavinard a-t-il apporté à la scène politique durant les dix dernières années ?
La réponse sera sûrement aussi énigmatique que son comportement à l’îlot Gabriella. Une sacrée époque où cet îlot était privatisé mais dont le champion en titre de sondaze avait ses accès. Mais si Xavinard, souvenez-vous, c’était une ère où vous étiez copain-copain avec cet homme venu de Londres qui cachait quelques billets dans son palais… stupéfiant !!!
Finalement la meilleure analyse revient à Jacques Dutronc. Dans son titre « L’opportuniste » le comportement du leader du PéMSDé est décodé. Selon chaque situation il « retourne sa veste…toujours du bon côté ! ».
Vivement les prochaines élections qu’il retourne son pantalon !