« Enn pei kot ena plis diskriminasion dan lemond, se lil Moris ». Tels sont les propos qu’a tenus le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, lors du congrès nocturne de son parti à Phoenix, ce vendredi 23 novembre. « Apre 50 an lindepandans, finn ler pou sanz bann zafer », a-t-il ajouté avant de longuement s’attarder sur l’injustice sociale.

Xavier-Luc Duval a, en outre, énuméré les différentes affaires qu’il a emmenées au parlement en sa capacité de leader de l’opposition, revenant notamment sur le problème de dialyse dans les hôpitaux et la fraude au Sugar Investment Fund Board. A ce sujet, il s’est dit « persuadé » que « finn ena enn terib frod », soulignant que « li pou enn konba ki PMSD pou amene ».

« Que nous soyons dans le gouvernement ou dans l’opposition, nou amenn rezilta », s’est-il exclamé.

Les membres du PMSD lors du congrès nocturne

Concernant le métro express, il s’est demandé si ce projet « pa pou anpir trafik ». Par rapport aux travaux de construction, il a observé que « misie-la tro prese, li bizin so metro avan eleksion ». Ce qui l’a poussé à qualifier le métro express de « projet amateur ». Et s’agissant de la réforme électorale, il a déclaré que « pena sime PMSD swiv enn konnri parey ».