Intervenant hier à la Rue Malartic, Quatre-Bornes, à une cérémonie de remise de clés à cinq bénéficiaires de maisons en béton sous tôle construites par la National Empowerment Foundation, Xavier-Luc Duval, vice-Premier ministre et nouveau ministre des Finances, a réitéré la volonté du GM d’éradiquer la pauvreté à Maurice. Le nouveau ministre de l’Intégration sociale et de l’Émancipation économique, Suren Dayal, a pour sa part expliqué la philosophie du gouvernement d’aider ceux qui s’aident.
« Le gouvernement a mis énormément de ressources dans le combat contre la pauvreté », a lancé Xavier-Luc Duval devant une centaine de personnes dont les cinq bénéficiaires de ce projet de logement de la National Empowerment Fondation (NEF) et la maire de Quatre-Bornes, Ariane Oxenham. « Le budget du ministère de l’Intégration sociale s’élève à Rs 800 millions, et ajoutez à cela les 2 % de la Corporate Social Responsibility (CRS) qui représentent encore Rs 800 millions. Cela fait donc Rs 1,6 milliard qui sont à la disposition de la NEF et ses partenaires de la CRS pour les programmes d’allégement de la pauvreté », a-t-il ajouté.
Le ministre des Finances a cependant insisté que « la misère n’est pas une fatalité ». Il a cité à cet effet les cas de SSR et de sir Gaëtan Duval, qui tous deux ont connu une enfance difficile. « De même, cette maison que le gouvernement met à votre disposition en collaboration, avec nos partenaires du privé et vos propres efforts, est une occasion à saisir pour rebondir dans la vie. Sa lakaz-la li enn nouvo depar, li donn lokazyon pou la fami pou epanwuir, pour zanfan aprann, pou fami viv en paix, pou fami prospere, pou zanfan al lekol et parent al travay ».
Xavier Duval, qui est également député de Quatre-Bornes, souligne que cette maison est accompagnée d’un contrat social. « Fami-la bizin viv enn fason pou ki li arive dan la vie ». À cet effet, il a exhorté les parents à s’occuper personnellement de l’éducation de leurs enfants. « La povrete li partou, dan tout kominote… Mais li enn devwar imin pou aid lezot arive dan lavi ». Il a auparavant annoncé que 1 400 de ces maisons sont en construction à Maurice et à Rodrigues par la NEF.
Pour sa part, Suren Dayal s’est félicité du travail effectué par son prédécesseur. « Xavier finn trace enn bon chemin. Boukou travay inn fer. Monn konpran kombien humble XLD ete », s’est-il enthousiasmé. Évoquant les divers projets pour combattre la pauvreté, il a expliqué que le gouvernement aide ceux qui veulent s’aider eux-mêmes.
Sur une note politique, Suren Dayal a souligné l’entente entre les Ramgoolam et les Duval dans la vie politique de Maurice. « A sak fwa ki bann Ramgoolam ek bann Duval ansam, finn ena progre ! », a-t-il lancé.
Nita Deerpalsing, députée de Quatre-Bornes, a de son côté expliqué que la finalité du pouvoir politique c’est d’aider ceux au bas de l’échelle sociale. « Seki ena pouvoir ekonomik zot deza kapav débrouiller. Me seki ena pouvoir politique, bizin kapav aid bann ki dan le besoin », dit-elle. Dans ce contexte, elle s’est félicitée de la nomination de son colistier Xavier Duval à la tête du ministère des Finances. « Avec l’expérience qu’il a eue au ministère de l’Intégration sociale, il va certainement avoir une pensée pour ceux au bas de l’échelle et va les aider à se relever ».
Le directeur des ressources humaines de SOMAGS Ltée, compagnie qui détient les enseignes Jumbo et Spar, a pour sa part expliqué que sa collaboration pour la construction de ces maisons est en ligne avec ses valeurs d’offrir une couverture sociale aux plus vulnérables.
Les personnalités présentes ont ensuite remis les clés aux cinq bénéficiaires, à savoir Omrajsing Oozageer (Malartic Avenue), Marie Labrosse (Cité Kennedy), Mahendra Teeluck (Temple Lane, La Source), Marie Vanessa Larose (Palma) et Jayshree Gopaul (Chemin Machine, Palma).