Commentant la démission de Raj Dussoye, le Chief Executive Officer de la State Bank of Mauritius, Xavier Luc Duval est d’avis que « ce n’est pas seulement le CEO qui aurait dû démissionner, mais le board en entier qui devrait être remis en question ». Le leader de l’opposition s’est exprimé ce matin face à la presse, lors de la conférence hebdomadaire du parti au Astor Court à Port-Louis.

« Ce sont des incompétents qui sont à la tête de la SBM qui est la deuxième plus grosse banque du pays », s’est exclamé le leader des bleus. Il a imputé « les déboires de la SBM au Premier ministre Pravind Jugnauth » qui selon lui devrait en « assumer les responsabilités ».  Xavier-Luc Duval a souligné que « les membres du board exécutif de la SBM sont pour la plupart des « nominés politiques »

S’agissant de la Task Force, le leader de l’opposition a réclamé une fois de plus un select comitee « pour étudier et faire un suivi du dossier en toute indépendance et dans la foulée, éviter une récupération politique ». Pour le PMSD, seul le bureau du DPP et le judiciaire « ki ancor respekté par la popilasion. Institision dan péi finn dévalué ».

Le leader du PMSD est également revenu sur le rapport de la commission d’enquête sur la drogue, présidée par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen. Celui-ci demande au Chef commissaire Serge Clair de démissionner après les conclusions du rapport qui souligne que le seul « reported case of political influence of drug trafficking was in Rodrigues ». Et une fois de plus Xavier-Luc Duval a pointé du doigt Pravind Jugnauth dont « il incombe la responsabilité de demander le step down de Serge Clair en tant que Chef commissaire ». Selon XLD, « La situation est malsaine à Rodrigues et un complément d’enquête s’impose. »