Pour le leader du PMSD, Xavier-Luc Duval, c’est le Premier Ministre qui veut laisser penser que la situation actuelle d’Air Mauritius est une conséquence directe du Covid-19. Selon lui, « le Covid-19 n’a fait que précipiter l’inévitable ».

L’ancien leader de l’opposition soutient que les derniers comptes officiels d’Air Mauritius pour les neuf mois (se terminant au 31 décembre 2019), de ce fait, avant la crise du coronavirus, sont révélateurs de la vraie situation financière de la compagnie.

« Les dettes de la compagnie augmentent dramatiquement en neuf mois de 311 millions euros à 979 millions euros. Soit, en roupies, de Rs 13 milliards à Rs 41 milliards. Une augmentation de Rs 28 milliards en 9 mois seulement, c’est à dire par 215% », indique XLD.

Il est d’avis que le Covid-19 n’est pas la vraie cause de cette chute, « mais il n’a fait que précipiter l’inévitable ».