Quand René-Paul Vitry est à ce niveau-là, il est intouchable. À La Réunion comme à Maurice. Le coureur de l’île soeur a survolé le week-end dernier la troisième édition du Xtreme Dodo Trail. Deuxième sur le même parcours de 50 kilomètres en 2012 derrière Erik Clavery, il n’a cette fois trouvé personne pour lui contester la victoire, signant un chrono (5h39’) jamais réalisé sur ce parcours.
Le directeur de la course, Eric Lacroix, se dit satisfait de la belle prestation des coureurs, notamment celles de René Paul Vitry, Vishal Ittoo et Fabrice Armand. « On estimait la durée du parcours des 50 km à six heures mais nous étions agréablement surpris de voir les premiers coureurs passer la ligne d’arrivée après un peu plus de cinq heures et demie », a fait ressortir Eric Lacroix.
Le héros du jour, René Paul Vitry, avait pris de l’avance dès le km 15. « Je ne m’y attendait pas. Contrairement à l’an dernier où je suis parti très vite, cette fois je suis parti prudemment et j’ai essayé de gérer les 15 premiers kilomètres et j’ai apprécié le parcours. Tout s’est joué à la descente de la Tourelle du Tamarin », déclare le Réunionnais, qui a terminé quatrième lors du Trail de Colorado à l’île soeur. Le Mauricien Vikash Ittoo s’est accroché au premier accessit avec un très bon temps de 5h46, suivi d’un autre Réunionnais, Fabrice Armanden (5h48).
Sur le parcours de 25 km (Ti Dodo Trail), Germane Martial s’est révélé le meilleur en 2h44 devant l’Allemand Knut Höhler (2h47). Le Mini Dodo Trail a souri au Mauricien Xavier Verny avec un chrono de 47’.
Yan de Maroussem, organisateur du Dodo Trail, a confirmé le succès du Mini Dodo Trail de 10 km qui a regroupé plus de 700 participants. « Nous avons introduit ce nouveau parcours de 10 km afin de rendre cette course plus accessible aux Mauriciens et coureurs amateurs. Je me réjouis de constater un si grand nombre au départ de cette course. Nous avons également été bien servis avec une course bien disputée entre Xavier Verny et Vikash Naran. »
Robert Thomas et Bruno Sibilant, coureurs amateurs qui ont passé ensemble la ligne d’arrivée des 10 km après une heure et 24 minutes de course estiment qu’« il y a eu beaucoup de dénivelés mais avec une volonté nous avons pu finir cette épreuve. Seul on va vite, ensemble on va loin tout en admirant cette belle nature qu’offre ce trail. »
« Pour mener à bien cet événement, l’organisation est reconnaissante de l’appui reçu de partenaires importants ainsi que de nombreux prestataires de services. Il est important de souligner également l’excellent travail que Yan de Maroussem et Krish Hurdowar ont accompli. Enfin, il ne faut surtout pas oublier l’ensemble des bénévoles qui offrent leur temps et leurs collaboration pour assurer le succès de l’événement », a affirmé Yannick Doger de Spéville, coorganisateur de cette compétition très prisée.
Du côté des sponsors, le Groupe Swan a été parmi ceux avec le plus grand nombre de participants à cette manifestation sportive, avec 25 coureurs. Gaël Aliphon a réalisé le parcours de 25 km en 4h. « C’était un parcours très dur, surtout avec la chaleur, mais c’était génial. » Son collègue Karine Morel, qui participe pour la deuxième fois au 10 km du Dodo Trail, souligne « que la chaleur prévalant a rendu l’épreuve difficile, mais nous avons découvert une vue magnifique tout au long du parcours. »