L’exposition itinérante de Yann Arthus-Bertrand, 60 solutions face au changement climatique, est visible à l’Institut Français de Maurice jusqu’au 12 septembre. Elle comprend 21 photographies prises de sa célèbre série La Terre vue du ciel et présente des initiatives concrètes dans quatre secteurs : la ville, l’agriculture, la transition énergétique et l’adaptation au changement climatique. Des paysages et des projets époustouflants qui luttent efficacement contre le changement climatique s’offrent à la vue du public.
N’étant pas présent pour la tenue de l’exposition, le célèbre photographe, reporter, réalisateur et écologiste français a livré en quelques phrases une réflexion en marge de son exposition, à travers un communiqué. “Contrairement à ce que pensent certains, le réchauffement climatique n’est pas seulement un problème. C’est aussi une multitude de solutions ou d’opportunités qui ont d’ores et déjà émergé de la société civile, dans les entreprises, les collectivités et même chez les individus. Certaines sont connues, d’autres moins; certaines sont surprenantes, d’autres plus attendues; certaines auront un impact global, d’autres sont symboliques; certaines possèdent une portée locale, d’autres exerceront une influence planétaire. La plupart permettent non seulement de faire face au réchauffement climatique, mais apportent également tout un ensemble de co-bénéfices comme on les appelle parfois. Ils permettent de renforcer la société et favorisent un développement respectueux de l’environnement mais aussi des hommes et des femmes.”
Rappelons que la tenue de cette exposition à l’IFM cadre avec la semaine de l’écologie de l’institut, durant laquelle le professeur Édouard Bard, climatologue français, a animé deux conférences.