Le nouvel an télégou, le Yugaadi, sera célébré demain à travers le pays. La Mauritius Andhra Maha Sabha, en solidarité avec les victimes des inondations meurtrières du samedi 30 mars dernier, a décidé d’annuler ses activités culturelles et organise à la place une grande prière dédiée aux victimes des pluies diluviennes demain à 14 h à son centre à Grande-Rivière-Nord-Ouest. Une autre session de prières est prévue samedi à Piton.
Selon le calendrier hindou, le nouvel an débute avec Yugaadi, c’est-à-dire le jour où le créateur Brahma commença systématiquement à créer l’univers. En ce jour, il créa les planètes, les étoiles, les saisons, les mois et le dieu de la moisson. En fait, le mot Yugaadi est dérivé de deux mots, Yuga (on) et adi (début).
En ce jour de fête, les télégous se réveillent tôt le matin pour les célébrations. Pour commencer, ils prennent un bain pour se soustraire de toutes les impuretés. Après le bain appelé le Mangala Snanaam, tout le monde porte des habits neufs. La famille se rassemble pour la prière à la maison. Après les prières, on partage le Ugadi pachadi, un chutney composé de six ingrédients : la mangue, le tamarin, le piment, le sel, le sucre et les lilas de perse.
Ces six goûts différents (shadruchulu) symbolisent les hauts et les bas de la vie avec ses joies, ses peines et ses failles. Après la cérémonie, les dévots convergent vers les temples pour les prières.
Plus tard, après le déjeuner, la plupart des dévots rendent une visite chez les proches pour leur souhaiter une bonne année, Ugadi Abhinandanulu. Une fonction importante, le jour de Yugaadi, est la lecture du panchangam par le prêtre. Le panchangam est un livre conçu après de longues recherches et donne des indications sur le temps, la pluviométrie, les récoltes, les épidémies, la santé publique, la situation politique du pays. La lecture du panchangam est considérée comme propice le jour de Yugaadi. Les télégous présentent mutuellement le Yugaadi Subha Kaan Kshalu, c’est-à-dire leurs voeux de bonheur et de prospérité à tous en espérant que l’année soit bonne.