S’ils ont été plusieurs jockeys d’horizons divers et de nationalité différentes à avoir évolué chez nous, certains venant d’aussi loin que le Panama (Alexis Betia), c’est la première fois qu’un jockey japonais sera en action au Champ de Mars. Il s’agit de Yusuke Fujioka que les turfistes mauriciens ont hâte de voir à l’oeuvre samedi et dimanche prochains.
Agé de 26 ans, Yusuke Fujioka compte plus de 400 victoires à son palmarès. Venant d’une famille intimement liée aux courses de chevaux — son père est entraîneur à la Kenichi Fujioka Training Centre de Ritto, une cité dans la préfecture du Shiga au sud du Japon alors que son jeune frère Kota, est aussi jockey – Yusuke Fujioka a débuté sa carrière en 2004 sous la férule de l’entraîneur Seji Sakuta et ramena son premier gagnant lors de sa troisième réunion sur l’hippodrome de Chuko. Sa première année en tant que professionnel, Yusuke Fujioka la termina avec 35 victoires et le titre de la JRA’s Best Jockey dans la catégorie de Newcomer lui fut décerné.
Sa première victoire de Groupe, le jeune Fujioka la remporta en 2005 lorsqu’il mena Azuma Sanders  à bon port dans les Kyoto Himba Stakes, une course portant un label de Groupe 3. Il enchaîna la saison suivante en remportant un Groupe 2, les Tokai TV Hai Tokai Stakes avec Hard Crystal. Depuis qu’il est passé freelance en 2007, Yusuke Fujioka a remporté 18 courses de Groupe. Sa fructueuse association avec Super Hornet pour le compte de l’entraîneur Yoshito Yahaga et avec qui il a remporté trois Groupe 2 dont la Yomiuri Milers Cup (£466 600) a été un des points forts de sa carrière. Figurent aussi à son palmarès un Groupe 1, le JBC Sprint (£532 632) remporté avec Summer Wind, et d’autres Groupe 2, dont  lse Sankesisports Hai Hanshin Himba Stakes (£435 775) avec Queen’s Barn ou encore le RF Radio Nippon Sho St Light Kinen (£367 537) avec Quark Star.
Fort de l’expérience acquise dans son pays natal, Yusuke Fujioka a voulu tenter l’aventure européenne et c’est en France qu’il a posé ses valises en début d’année. Après un début plutôt timide, le Japonais est parvenu à briser la glace au bout de sa huitième course le 21 juin dernier à Maisons-Lafitte lorsqu’il mena à la victoire un cheval répondant au nom de Onkenbayasowaka.
Réputé pour sa vigueur au finish, comme la majorité des jockeys japonais, Yusuke Fujioka sera, à n’en point douter, une des principales attractions de ce week-end international.