Source : AFP

Robert Mugabe, ancien président du Zimbabwe, est mort à l’âge de 95 ans le vendredi 6 septembre.

La nouvelle a été déclarée par la présidence du Zimbabwe sur Twitter. Robert Mugabe avait présidé au destin de son pays pendant plus de trente ans, instaurant un régime autoritaire.

Robert Gabriel Mugabe est né le 21 février 1924 à Kutama, à 80 km au nord-ouest d’Harare, en Rhodésie du Sud, une colonie britannique. Il n’a que 10 ans lorsque son père disparaît en abandonnant sa famille. Celle-ci vit alors dans une mission catholique où le jeune Mugabe poursuit sa scolarité avant d’aller au collège de Kutama, dans l’objectif de devenir enseignant.

Il part ensuite à Fort Hare, en Afrique du Sud, pour étudier l’anglais et l’histoire. Il y rencontre plusieurs personnalités du nationalisme africain qui, quelques années plus tard, dirigeront leur pays, tel Julius Nyerere, qui présidera la Tanzanie. Il enseigne ensuite au Ghana, qui devient la première colonie d’Afrique indépendante, en 1957, puis rentre en Rhodésie du Sud en 1960.

Il est alors imprégné par l’idéologie marxiste et le nationalisme africain. En 1963, il crée son propre parti, l’Union nationale africaine du Zimbabwe (ZANU), issu de l’Union du peuple africain au Zimbabwe (ZAPU) de Joshua Nkomo.

Ces mouvements sont favorables à l’indépendance de la Rhodésie afin de se libérer du pouvoir des colons britanniques blancs minoritaires. En 1964, Robert Mugabe est emprisonné avec d’autres activistes pour ses propos critiques contre le régime. Durant son incarcération, il passe des diplômes par correspondance, notamment en économie et en droit.