Montagne-Blanche/Grande-Rivière Sud-Est

La présence du leader de l’Alliance Nationale à Montagne-Blanche/Grande-Rivière-Sud-Est (No 10), Navin Ramgoolam, donne une nouvelle envergure aux législatives dans cette circonscription rurale. « Cette présence donne certes un nouveau “boost” à l’électorat de l’Alliance Nationale dans cette circonscription, mais également à tous ses adversaires qui se mobiliseront pour essayer de lui barrer la route vers une victoire », fait ressortir un habitant de la région de Bel-Air.

L’arrivée de Navin Ramgoolam dans la circonscription a été suivie d’un renforcement de l’équipe du Parti travailliste sur le terrain, notamment Mookhesswur Choonee qui donne un coup de main dans l’organisation sur le terrain. Navin Ramgoolam aura pour colistiers Jim Seetaram et Reza Saumtally. La circonscription a fait élire trois candidats de Lalyans Lepep en 2014, nommément Sudhir Sesungkur, Sunil Bholah et Kalyan Tarolah. Elle présente une configuration différente pour les prochaines élections générales avec la participation du leader du PTr, Navin Ramgoolam, qui y sera à sa première tentative en tant que candidat.
Mais Montagne-Blanche/Grande-Rivière Sud-Est a aussi été secouée sous le gouvernement par le scandale concernant le député Kalyan Tarolah et l’ancien ministre des Services financiers, Sudhir Sesungkur. Ces deux derniers ont, d’ailleurs, été privés d’une investiture contrairement à leur ancien colistier, Sunil Bholah. Celui-ci aura à ses côtés Vikram Hurdoyal, directeur de compagnie, et Zaheer Nuzurally, avocat.
Une lutte acharnée est prévue entre l’Alliance Nationale et l’Alliance Morisien dans cette circonscription d’autant que les deux formations pêchent dans le même bassin d’électeurs. Toutefois, il ne faut pas négliger la présence du MMM qui présente pour la première fois une candidate de la population générale, Lucia Mélanie, une native de la région de Bel-Air. Il ne faut pas oublier que le MMM, en alliance avec le MSM, avait fait élire Ajay Guness en 2005 avec 16 396 votes (43%). Il avait obtenu 18 192 votes en 2010 en alliance avec deux petits partis et 15 795 votes en 2014 en alliance avec le PTr. Le MMM présente cette année dans cette circonscription Lucia Mélanie, Vinay Koonjul (deuxième candidature à des élections générales), et Parvez Sadul.
La circonscription compte 52 835 électeurs. Elle comprend 13 villages de l’Est jusqu’au Sud-Est. Il s’agit des villages de Médine, Camp-de-Masque, Camp-de-Masque-Pavé, Melrose, Montagne-Blanche, Sébastopol, Olivia, Clémencia, Bel-Air-Rivière-Sèche, Grande-Rivière-Sud-Est, Bramsthan, Ecroignard et Trou-d’Eau-Douce. Quelques villages se situent près de la côte et leurs habitants sont plus tournés vers l’agriculture et la pêche.
En 2014, Lalyans Lepep avait raflé les trois premières places aux législatives. Sudhir Sesungkur, en tête de liste, avait obtenu 21 203 votes, suivi de Sunil Bholah avec 20 683 voix et Kalyan Tarolah avec 18 910 voix. Les trois candidats de l’alliance PTr/MMM avaient mordu la poussière.
Mais cette circonscription change souvent de couleur politique. Les résultats des élections générales de mai 2010 avaient fait élire en tête de liste, Rajesh Jeetah suivi de Jim Seetaram et Cader Sayed-Hossen. Les élections générales de 2005 avaient fait élire deux candidats de l’Alliance Sociale PTr/PMSD et un de l’Alliance MSM/MMM. Pour ces élections, l’Alliance Nationale aura pour candidats Navin Ramgoolam, Jim Seetaram et Reza Saumtally.
Les inondations constituent un problème majeur pour la circonscription. Les grosses pluies d’été effraient les habitants de différents villages de la circonscription. D’ailleurs, plusieurs maisons sont inondées depuis quelques années, obligeant les autorités à construire des drains pour soulager les habitants. Les nouveaux élus seront à nouveau confrontés à ce problème.

Questions à Sanjay Soteehall (habitant de Montagne-Blanche) : « Des jeunes en manque de loisirs dans l’enfer de la drogue »

Vous êtes un habitant de Montagne-Blanche depuis plusieurs années et actif au niveau de la politique. Que peut-on dire sur la
circonscription ?
La circonscription No 10 compte au moins 22 villages. Ce que je constate, en tant qu’habitant, c’est le manque de développement dans certains villages depuis plusieurs années. Toutefois, cela fait quelque temps que nous notons une amélioration des infrastructures. À ce sujet, nous avons la remise à jour des terrains de football, de nouveaux centres communautaires. Des jeunes ont aussi obtenu de l’emploi.

Y a-t-il du changement dans cette circonscription depuis ces derniers dix ans ?
Depuis plusieurs années, un terrain a été identifié pour la construction d’un terrain de football, mais rien n’a été fait. Ce n’est que maintenant que nous constatons quelques travaux à ce sujet. Nous n’avions pas un jardin d’enfants à Montagne-Blanche et les enfants étaient laissés à eux-mêmes. Depuis quelques mois, ce projet a été réalisé. Par ailleurs, l’un des plus gros problèmes que nous avons, non seulement à Montagne-Blanche mais aussi dans d’autres parties de la circonscription, ce sont les inondations. Mais des drains ont été construits pour assurer que les habitants ne vivent plus avec le même fardeau.

La circonscription a aussi été secouée par l’affaire du député sortant, Kalyan Tarolah. Cela vous a-t-il choqué ?
Depuis l’éclatement de cette affaire, il a commencé à travailler seul. L’équipe a éclaté et personne ne se souciait du député. Mais aujourd’hui, nous constatons que personne ne parle de cette affaire. Par ailleurs, pour le député Sudhir Sesungkur, il était quelqu’un de très correct, mais il a tissé des liens avec des gens qui n’ont pas servi son intérêt. Il aurait dû rester prudent dans ses propos contre le gouvernement. Aujourd’hui, ses agents travaillent pour le leader du PTr, Navin Ramgoolam.

La circonscription est aussi frappée par le problème de la drogue chez les jeunes. Cela vous inquiète-t-il ?
Les jeunes sont en manque de loisirs et entrent dans l’enfer de la drogue. Le problème est aussi grave à Montagne-Blanche et nous ne savons quoi faire. Nous avons, à plusieurs reprises, appelé les autorités mais sans aucun succès. Certains font la prison et en sortent après en continuant dans cette mauvaise voie.
Louis Dorbec RCA 2 802
Osman Peerun Government School 3 294
Soorooj Parsad Ramudhin Government School 2 394
Camp-de-Masque Roman Catholic Aided School 2 285
Mutteeputh Fowdur Government School 3 314
Melrose Government School 1 745
Lady P.K. Boolell Government School 3 545
Montagne-Blanche Roman Catholic Aided School 3 405
Sir Satcam Boolell Government School 4 341
Olivia Roman Catholic Aided School 2 822
Ramlall Motee Government School 1 399
Caroline Government School 4 356
Ramnarain Roy Government School 5 030
Ernest Florent Government School 1 497
Grand River South East Government School 1 645
Bassoodheb Rosunee Government School 3 023
Gopeechand Chuttur Government School 1 782
Sir Pierre Dalais Government School 4 156
Total 52 835