Un coup de reins qui efface son adversaire direct. Il enchaîne avec un sprint, balle au pied, se présente seul devant le gardien comorien, Mohamed Hassani, et place le ballon hors de sa portée. Un but — le second de la soirée — qui assure définitivement la victoire au Club M. L’auteur de cette réalisation, l’attaquant de Petite Rivière Noire FC Gurty Calembé, n’oubliera pas de sitôt cette action. D’autant que c’est son premier but du tournoi pour ses premiers JIOI de sa carrière.
« Je suis extrêmement content. Je reçois le ballon d’un coéquipier. Je fais une feinte avant d’accélérer droit au but. Puis, je choisis le côté droit du gardien », nous décrit Gurty Calembé, 21 ans. Lui qui était titulaire lors du premier match face aux Maldives, ratant même quelques belles occasions puis écarté du groupe contre les Seychelles avant de retrouver la pointe de l’attaque mauricienne hier.
« Ce sont des choses qui font partie de la carrière d’un joueur. Mais il ne faut pas baisser les armes. Je remercie d’ailleurs mes coéquipiers et entraîneurs qui m’ont soutenu et encouragé. Nul doute que ce premier but me motivera à mieux faire lors de la prochaine sortie », ajoute Calembé.
Fabrice Pithia a également inscrit un joli but, son deuxième de la compétition après celui réalisé contre les Maldives. Deux jeunes qui incarnent le renouveau du Club M tout comme les Fabien Pithia, Chandrayah Veeranah et autre Cédric Permal.