Si l’attraction principale de cette 30e journée reste sans conteste la Coupe d’Or, dernière classique de la saison, la cinquième épreuve au programme n’en demeure pas moins intéressante avec plusieurs protagonistes susceptibles de se disputer l’arrivée. Puisqu’il nous faut faire un choix, nous porterons le nôtre sur The Real Hero qui se voit ici offrir une belle occasion de retrouver la winner’s enclosure.
Le poulain de Gilbert Rousset avait joué de malchance à sa dernière tentative où son cavalier avait perdu l’usage de ses rênes à un moment crucial de la course. Sans ce fâcheux incident, nous restons convaincus qu’il aurait dominé Bobby Bear ce jour-là. Les contraintes du calendrier font qu’il viendra tenter sa chance dans la même division mais sur une distance qui paraît au prime abord un peu longue pour ses aptitudes. Reste que The Real Hero a été une des grandes satisfactions du côté de l’entraînement Rousset cette année. Sa grande maniabilité, couplée à son faible handicap, fait de lui un redoutable adversaire dans ce lot. Nous ferons de lui notre première chance.
Il trouvera toutefois sur sa route des compétiteurs très valables, à l’instar de Gida qui n’avait été précédé que de Max Rapax à l’arrivée à sa dernière incursion. Véloce, l’alezan devrait se retrouver dans le sillage du meneur avant d’essayer de prendre le first run sur ses adversaires. Bien placé dans les boîtes, autant dire qu’il se montrera très accrocheur pour la victoire. Aspen Emperor sera fort probablement le dépositaire du rythme lors de cette joute. Bien qu’il ait manqué de résistance la dernière fois, le deuxième représentant de Gilbert Rousset sera un os très dur à croquer si on le laisse diriger les opérations à sa guise. Attention à lui !
Battu lors de ses deux dernières tentatives, Al Capitano abordera aussi cette échéance en quête de sa première victoire sur notre turf. L’élève de Jean-Michel Henry n’est certes pas dénué de qualité mais il affrontera pour la première fois des adversaires de cet acabit. Afin de garder toutes ses chances intactes, le fils de Captain Al a intérêt à ne pas se laisser trop distancer sur la partie initiale s’il veut se mêler à la lutte pour la victoire.
Hot Rocket aurait pu causer la surprise lors de son dernier engagement s’il n’avait pas eu à changer de trajectoire en fin de parcours. L’alezan semble par ailleurs avoir très bien pris cette course, à en juger par son travail mercredi matin. Les 100m additionnels sont dans ses cordes mais il aura contre lui de porter à nouveau une lourde charge sur le dos. S’il bénéficie d’un parcours plus limpide, Hot Rocket aura le droit de viser plus haut cette fois.
Counts Rocket sera, lui, aligné pour la deuxième semaine consécutive. Le parcours était peut-être un peu trop court pour lui samedi dernier, d’où sans doute la décision de son entraîneur de le redoubler. Pour peu qu’il se montre moins ardent, le coursier de Ricky Maingard possède les arguments pour venir jouer le trouble-fête, lui qui s’est mesuré aux meilleurs dans son pays natal. Cette épreuve sera aussi l’occasion pour Mr Leyend d’effectuer son retour à la compétition après avoir contracté des ennuis à sa dernière participation. En temps normal, l’alezan aurait été l’un des favoris pour la victoire mais nous pensons qu’il aura peut-être besoin de cet engagement pour retrouver ses bonnes sensations.
Istiqraar, la doublure de Vincent Allet, n’avait pu prolonger son effort il y a quinze jours après avoir évolué le nez au vent sur tout le parcours. Il devrait avoir un parcours moins éprouvant cette fois avec l’avantage de la corde, mais il aura à faire preuve de plus de résistance sur la distance rallongée pour espérer bien figurer à l’arrivée.