Le député du MSM Zouberr Joomaye est d’avis qu’à l’approche du 1er mai, « seule » l’alliance gouvernementale jouit d’une « crédibilité politique » en ce moment. Selon lui, l’équipe au pouvoir est en effet « la seule à avoir eu le courage d’organiser un rassemblement » dans le cadre de la fête du Travail alors que leurs adversaires « n’ont pas le courage de réunir leurs partisans ».

Zouberr Joomaye a été très critique envers les adversaires politiques de l’alliance MSM/ML lors d’un point de presse inattendu à l’hôtel du gouvernement mercredi après-midi. Le trio choisi par le Prime Minister’s Office était composé des deux députés de la circonscription No 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac), à savoir Zouberr Joomaye et Maneesh Gobin, ainsi que du Chief Whip Bobby Hurreeram. L’intervention de Joomaye était axée sur la situation politique en marge du ras- semblement de l’alliance MSM/ML à Vacoas.

« L’opposition est plus que jamais divisée, avec le PTr qui n’arrive pas à organiser de “meeting” », a-t-il dit. Il a avancé que, depuis 2013, les rouges « trouvent plu- sieurs raisons » pour justifier le fait qu’ils ne peuvent organiser de rassemblement politique le 1er mai, qui émane de l’histoire du PTr par le Dr Curé. « Navin Ramgoolam pa sir de li. Li kone pena partizan. Zot pe transport dimounn ek pe fer “meeting” anbilan. Sa viktwar dan Belle- Rose/Quatre-Bornes-la finn res enn pilil an traver lagorz Ramgoolam parski Boolell enn menas pou li », a laissé entendre Zouberr Joomaye. Il est d’avis qu’il y a ces jours-ci « enn kriz “leadership” reel dan PTr ». Et d’ajouter : « Ramgoolam ankor pe trenn so bann kas- rol Roches-Noires ek kof. Parti travayis pa pou releve ditou. »