Ricardo Marmitte, Zumba Educational Specialist, était récemment à Maurice pour quelques sessions de Zumba aux côtés de Johnny Ah Yan, Fitness Specialist très connu du paysage local. S’il est désormais sollicité aux quatre coins du globe pour ses qualités de danseur et ses compétences de moniteur de Zumba, le jeune homme témoigne de sa persévérance et sa détermination fortement marquées par une enfance difficile dans des conditions très modestes. Parcours d’un enfant de Cité Mangalkhan…
Le Zumba Educational Specialist (ZES) Ricardo Marmitte, aujourd’hui installé et bien établi au Canada, possède sa propre école de danse, Dance Passion. Mieux encore, depuis quelques années, il est devenu un moniteur accrédité par Alberto “Beto” Perez, « l’inventeur » de la Zumba, une danse d’origine colombienne qui fait ravage surtout dans les salles de gym.
Comment Ricardo Marmitte, issu d’une famille très pauvre de Cité Mangalkhan, en est arrivé là ? C’est avec une passion sans limite qui l’anime depuis ses jeunes années et « à force de travail, de détermination et de persévérance », que ce jeune homme réalise aujourd’hui son « rêve de toujours ».
Ricardo Marmitte, deuxième fils de la famille originaire de Cité Mangalkhan, n’a que huit ans quand son père décède. Michael, son frère aîné de quelques années seulement, et lui se retrouvent alors « à la tête de la famille ». Ils ont également trois soeurs. « Nous sommes aujourd’hui tous les cinq des danseurs professionnels… »
Comme quoi, la passion pour la danse coule dans les veines des Marmitte.
Étant désormais les « hommes » de la famille, les deux frères multiplient les efforts pour aider leur mère et pour subvenir aux besoins de tous. « Ce n’était pas du tout facile à cette époque. Notre famille a connu de grosses difficultés et nous devions, mon frère et moi, aller chercher du travail… », se souvient avec nostalgie Ricardo Marmitte.
Sacrifices
S’ils cumulent les boulots le jour, les frères Marmitte se découvrent rapidement une passion sans borne pour la danse. « J’adorais aller en boîte pour danser, mais ce n’était pas suffisant. J’avais soif de plus encore… » Ce qui l’amène – toujours avec le soutien de son frère – à vouloir pratiquer cet art, apprendre la discipline et se perfectionner. Pour ce faire, le temps lui était cependant compté. Michael et Ricardo décident alors de sacrifier leur sommeil. « Nous pratiquions toutes les nuits », se souvient-il.
Aussi fatigués qu’ils pouvaient l’être après une dure journée de labeur, Michael et Ricardo mettaient leurs nuits à profit pour donner libre cours à leur passion commune pour la danse. « Évidemment, Michael Jackson était l’une de mes influences principales », commente le moniteur agréé mondialement pour enseigner la Zumba. « Je regardais aussi beaucoup les films indiens, surtout les chorégraphies de Prabhu Deva. Je l’admire beaucoup… C’est un
artiste exceptionnel. Mon frère et moi regardions également les films tamouls pour nous inspirer des chorégraphies. »
Ses efforts conjugués donnent finalement leurs résultats. Ricardo Marmitte décroche des postes au sein de troupes de danseurs dans les hôtels du pays. Une nouvelle carrière s’ouvre alors à lui. « Mais à l’époque déjà ce c’était pas facile de gagner sa vie ainsi. De ce fait, quand l’occasion s’est présentée d’aller travailler à Dubaï, je n’ai pas hésité », raconte-t-il.
À Dubaï, le jeune homme se voit proposer d’autres formations et occasions d’évoluer dans des troupes professionnelles en Angleterre. Il posera au final ses valises au Canada où il a ouvert son école Danse Passion il y a quelques années. « Nous proposons différentes classes sur différents styles de danse : classique, jazz, moderne… », précise-t-il.
Collaboration avec “Beto” Perez
Quand la déferlante Zumba gagne le continent nord américain, Ricardo Marmitte ne peut y demeurer insensible. Perfectionniste dans l’âme, le jeune homme s’inscrit à des cours et obtient même une collaboration publique avec le fameux Alberto “Beto” Perez. Il est d’ailleurs depuis plusieurs années le moniteur accrédité lors des conventions mondiales de Zumba. Il est aussi présent sur le DVD officiel aux côtés de « l’inventeur » de cette discipline très demandée.
Le moniteur accrédité mondialement souligne par ailleurs qu’« il y existe bon nombre de coachs autoproclamés de Zumba à Maurice et un peu partout dans le monde. Pour éviter d’avoir affaire à des faux moniteurs, il suffit d’aller sur le site zumba.com pour connaître ceux officiellement accrédités ». Après avoir animé des sessions de Zumba à Maurice le 20 octobre à l’invitation de Johnny Ah Yan, Fitness Specialist qui a été très impressionné par lui, Ricardo Marmitte a mis cap sur d’autres destinations : Italie, Suède, Denmark, Madagascar…
« Il fera peut-être un crochet de nouveau dans son île natale. Nous y travaillons… », dit Johnny Ah Yan. Entre son école de danse au Canada, ses classes de Zumba et ses prestations internationales, Ricardo Marmitte est devenu un globe-trotter, sillonnant la planète pour partager sa passion…