Marie Christelle Isabelle Bibi a été reconnue coupable par la magistrate Naveena Parsuramen en Cour intermédiaire sous trois accusations de blanchiment d’argent. Lors des plaidoiries avant le prononcé de la sentence, la poursuite, représentée par Me Azam Neerooa, a réclamé la servitude pénale, soit dans ce cas pas moins de trois ans, mais n’excédant pas…

Ce contenu est réservé aux niveaux :Abonnement annuel (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire), Abonnement mensuel (paiement via Paypal en USD), et Abonnement pour 6 mois (paiement via Paypal en USD ou en MUR par Virement bancaire)
S’inscrire
Log In